L'accès à la prime bruxelloise Tetra élargi

Les établissements affichant une perte de chiffre d'affaires de 25 à 40% pourront désormais aussi bénéficier de la prime Tetra. ©AFP

Un nouvel arrêté élargit les conditions d'accès à la prime Tetra à destination des discothèques, de l'horeca, de l'événementiel, de la culture, du tourisme et du sport. Le nouveau dispositif sera également accessible aux taxis et LVC.

Le gouvernement bruxellois a décidé ce mercredi d'aménager les conditions d'éligibilité à la prime de soutien économique dite Tetra, afin de tenir compte des retours du terrain et des remarques émises par les représentants des secteurs concernés. Dans l'opposition, le MR avait également réclamé la réouverture des critères d'accès à la prime Tetra. "En Région bruxelloise, il faut un minimum de 40% de perte du chiffre d'affaires pour pouvoir bénéficier de cette prime. Certains établissements n'atteignent pas ce seuil, car ils ont travaillé en faisant du take-away et ils ne bénéficient pas de ce coup de pouce très important pour la reprise", avait notamment déclaré la députée bruxelloise Clémentine Barzin (MR).

Un appel visiblement entendu par la majorité puisque les entreprises ayant perdu de 25 à 40% de leur chiffre d’affaires sur la période de référence auront finalement droit au forfait prévu par la prime Tetra, à savoir: 10.000 euros pour les discothèques, 6.000 euros pour les restaurants, cafés et leurs principaux fournisseurs, 5.000 euros pour l’événementiel, la culture, le tourisme, le sport et le transport de voyageurs.

25%
Les entreprises ayant perdu 25% au moins de leur chiffre d'affaires en raison de la crise sanitaire pourront finalement bénéficier de la prime Tetra.

En outre, le seuil de 25.000 euros de chiffre d'affaires annuel en 2019 pour avoir accès la prime ne sera plus exigé pour les entreprises créées en 2019 et 2020. Enfin, c'est le bilan social 2019 tel que publié à la BNB à la date de l'entrée en vigueur du nouvel arrêté qui sera pris en compte pour le calcul des ETP. Et pour les entreprises en unité UTVA, c'est le chiffre d’affaires individualisé qui sera pris en compte pour le calcul du montant de la prime.

Un millier d'entreprises concernées

"Grâce à ces différentes modifications, on estime à environ 1.000 le nombre d'entreprises qui pourront bénéficier d'une révision de leur dossier, pour autant que les autres conditions de la prime soient pleinement remplies", indique le cabinet de la secrétaire d'État à la Transition économique Barbara Trachte (Ecolo), qui précise que les entreprises répondant aux nouvelles conditions seront invitées à réintroduire leur demande auprès de Bruxelles Economie Emploi aux alentours du 25 mai, une fois que l'arrêté aura été adopté en seconde lecture par le gouvernement.

Par ailleurs, à l'initiative du ministre-président Rudi Vervoort (PS), l'exécutif bruxellois a pris la décision d’ajouter le secteur du transport rémunéré de personnes (taxis et LVC - Code NACE TVA 49.320) dans les secteurs pouvant bénéficier de la prime Tetra.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés