L'Inno de Bruxelles, ravagé par les flammes il y a 50 ans

©BELGA

Une cérémonie d'hommage aura lieu ce lundi à Evere, à 11h, 50 ans après le tragique incendie du magasin Innovation qui a fait 251 morts et qui a été à l'origine des premières mesures de sécurité anti-incendie dans les lieux publics.

Il y a 50 ans, le lundi 22 mai 1967, un incendie ravageait le grand magasin "À l'Innovation" situé rue Neuve en plein cœur de Bruxelles. La catastrophe a fait, selon les sources, 251 morts et 62 blessés. Les dégâts ont été chiffrés à plus d'un milliard d'euros. Une cérémonie d'hommage se tiendra ce lundi au cimetière de Bruxelles à Evere, où reposent la plupart des victimes de la catastrophe.

Les flammes, la chaleur et les fumées toxiques se sont rapidement propagés, piégeant des dizaines de personnes qui meurent asphyxiées. D'autres se précipitèrent vers les trop rares sorties de secours, les fenêtres grillagées ou les toits du bâtiment d'où beaucoup sautèrent dans le vide pour échapper aux flammes avant de s'écraser plusieurs mètres en contrebas. Lorsque le feu a fait exploser la coupole du magasin dessiné par l'architecte Victor Horta, cela provoqua un appel d'air et un embrasement généralisé de la structureL'incendie, désormais incontrôlable, menaça de s'étendre à toute la zone, les pompiers éprouvant les pires difficultés à manœuvrer leurs véhicules dans les rues étroites de ce quartier bruxellois. Plusieurs magasins voisins de l'Innovation furent en effet touchés à leur tour par les flammes après l'explosion des cuves de mazout de la célèbre enseigne bruxelloise.


Un demi-siècle après les faits, les causes de ce drame n'ont jamais vraiment été élucidées, mais l'hypothèse d'un acte criminel subsista longtemps dans la mémoire collective des Bruxellois parmi lesquels se créa une véritable "psychose de l'attentat". Il n'y eut cependant ni poursuites ni procès malgré les graves carences constatées en matière de sécurité et l'enquête se termina par un non-lieu en 1970. Les victimes seront indemnisées à l'amiable par les compagnies d'assurance et l'Innovation rouvrit ses portes trois ans après le drame, qui reste en Belgique l'un des événements les plus meurtriers de l'après-guerre.

Incendie de l'innovation - 22 mai 1967

Cette catastrophe a conduit au remodelage de l'organisation du service d'incendie et de la prévention incendie en Belgique. Dans les mois et les années qui ont suivi la catastrophe, plusieurs mesures de sécurité anti-incendie ont été mises en place dans les lieux publics et les différents corps de pompiers bruxellois ont été unifiés. Grâce à l'adoption de ces différentes mesures, la Belgique est devenue au début des années 70 un des pays avec la meilleure réglementation anti-incendie en Europe.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés