La biscuiterie Dandoy profitera du tout premier prêt Proxi

Alors que la crise sanitaire a réduit l'affluence dans les boutiques, Alexandre Helson recherche activement des solutions pour rencontrer autrement ses clients. ©Dieter Telemans

La Maison Dandoy va lever 300.000 euros pour renforcer sa trésorerie. C'est la plateforme de crowdlending "Look&Fin" qui facilitera la rencontre avec les Bruxellois prêts à investir une partie de leur épargne dans ce fleuron.

Le prêt Proxi se trouvait déjà dans les cartons du gouvernement bruxellois avant la crise sanitaire, mais celle-ci a accéléré sa mise en œuvre. Disponible depuis le 15 octobre, ce dispositif permettant de mobiliser l'épargne des particuliers pour soutenir les PME de leur région profitera en tout premier lieu à la Maison Dandoy. Cette institution bruxelloise vieille de 200 ans n'a pas été épargnée par la crise du Covid qui vide les centres urbains et réduit fortement l’affluence dans les boutiques. Avec l'aide de la plateforme de prêts participatifs "Look&Fin", le célèbre biscuitier espère lever 300.000 euros pour renforcer sa trésorerie.

Aux yeux d'Alexandre Helson, dirigeant de la Maison Dandoy, la décision de recourir au prêt Proxi est avant tout un procédé de bonne gestion pour son entreprise. “Nous faisons le choix d’anticiper d’éventuels futurs effets de la crise en renforçant dès maintenant notre trésorerie. Emprunter à un taux si bas est pour nous une évidence, car cela nous permet de diversifier nos sources de financement et de voir l’avenir sereinement." En attendant ce ballon d'oxygène, l'entrepreneur – qui ne reste pas les bras ballants – planche sur diverses initiatives (livraisons, magasins ambulants...) visant à aller au-devant des clients en ces temps compliqués.

"Emprunter à un taux si bas est pour nous une évidence car cela nous permet de diversifier nos sources de financement et de voir l’avenir sereinement."
Alexandre Helson
Dirigeant de la Maison Dandoy

Pour mémoire, le prêt Proxi permet à tous les indépendants, les PME et les associations ayant une activité sur le territoire bruxellois de contracter un prêt pour un montant total de 300.000 euros, à un taux avantageux compris entre 0,875% et 1,75%. Les prêteurs bénéficieront quant à eux d'un crédit d'impôt de maximum 4% par an du montant durant les trois premières années, et de 2,5% pendant la durée restante du prêt. En cas de faillite et d'impossibilité de remboursement, le prêteur pourra récupérer 30% du montant restant dû grâce à un crédit d'impôt unique. 

Alors que l'accès aux financements et aux liquidités pour les petites entreprises est très difficile, le prêt Proxi offre une solution en incitant les familles, amis et habitants du quartier à soutenir financièrement un projet dans lequel ils croient. Mais quand le réseau ne suffit pas, les plateformes de crowdlending entrent en jeu pour faire le lien entre candidats prêteurs et PME. Dans le cas de Dandoy, c'est la société Look&Fin qui jouera les facilitateurs.

Dossier ouvert lundi

Active en Belgique, en France et au Luxembourg depuis 2012, cette plateforme de prêts participatifs proposait jusqu'ici deux formules à sa communauté d'investisseurs: des prêts à capital assuré avec un taux de rendement d'environ 2,5% et des prêts à capital non assuré avec des taux de rendement atteignant jusqu'à 8%. Avec des taux intermédiaires et une garantie partielle, le prêt Proxi complètera donc l'offre existante de Look&Fin.

100
euros
Les prêts sont accessibles pour l'ensemble des résidents bruxellois, à partir de 100 €.

Concrètement, tous les résidents bruxellois auront l'occasion de prêter leur épargne, à partir de 100 euros, à la Maison Dandoy. Le dossier contenant la note d'analyse financière et les conditions du prêt seront consultables sur le site de crowdlending dès ce jeudi. Les candidats prêteurs intéressés devront ensuite se connecter sur la plateforme lundi. À midi pile. "Les dossiers sont généralement financés en moins d'une minute", prévient Look&Fin.

La secrétaire d'État bruxelloise de la Transition salue la réactivité des différents acteurs (Finance.Brussels, le fonds de garantie bruxellois et la plateforme de crowdlending Look&Fin) ayant permis à un fleuron de bénéficier aussi rapidement de sa nouvelle mesure. "Avec le prêt Proxi, j’espère que de nombreux autres Bruxellois franchiront le pas d’investir dans les commerces, petits ou grands, dont ils se sentent proches”, déclare Barbara Trachte (Ecolo).

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés