Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

La Fédération Wallonie-Bruxelles met ses vieux bijoux immobiliers bruxellois en vitrine

Après plus de 20 ans de tergiversations, la Fédération Wallonie-Bruxelles, émanation de l'ex-Communauté française, passe enfin à l'acte concernant la revente de certains de ses actifs immobiliers historiques hérités de l'Etat fédéral lors de la régionalisation. Il s'agit à ce stade encore de ventes par appartement initiées par les ministres de tutelle. La Direction générale des Infrastructures devrait lancer une mise à plat exhaustive du portefeuille existant. Il était temps, tant l'offre actuelle correspond peu aux besoins.