Publicité

La grève sur le réseau de la Stib temporairement suspendue

©Photo News

Le syndicat libéral CGSLB a suspendu temporairement son action de grève à la Stib, annonce-t-il jeudi soir.

Les métros bruxellois ont roulé à fréquence réduite mercredi et jeudi à la suite d'une action du syndicat CGSLB. Ce dernier, qui avait introduit un préavis d'actions le 14 octobre, disait relayer "les inquiétudes du personnel face à l'insuffisance des moyens humains et matériels pour assurer des transports en commun de qualité aux usagers".

La CGSLB a finalement suspendu temporairement son action de grève ce jeudi soir, afin de "donner un maximum de chances à la concertation sociale en sous-commission paritaire" prévue ce vendredi, explique l'administrateur délégué permanent de la CGSLB, Christian Ecker.

De leur côté, les syndicats chrétien et socialiste ne suivaient pas ce mouvement et dénonçaient, dans le chef de la CGSLB, une action intéressée visant à obtenir un délégué permanent supplémentaire.

La direction soulignait mercredi n'avoir "jamais fermé la porte au dialogue" et s'étonnait de cette action, tout en la déplorant. "Entasser les voyageurs en heure de pointe, ce n'est pas idéal, alors que les indicateurs de l'épidémie de coronavirus repartent à la hausse", concluait-elle.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés