La N-VA annonce des listes dans 11 communes bruxelloises

©Frederic Sierakowski / Isopix

Theo Francken et Jan Jambon, soutiens de poids aux nationalistes de la capitale, qui espèrent améliorer leur implantation locale. Quitte à attirer vers eux une partie des électeurs francophones.

Anderlecht, la Ville de Bruxelles, Evere, Ganshoren, Jette, Koekelberg, Auderghem, Schaerbeek, Berchem-Sainte-Agathe, Molenbeek et Uccle. Ce sont les 11 communes dans lesquelles la N-VA est en mesure de présenter des listes pour les élections communales d’octobre. Theo Francken, secrétaire d’État à l’Asile et à la Migration, soutien de poids des nationalistes de la capitale, a présenté ce matin les candidats que le parti a déjà désignés pour mener le combat local. Il est possible que d’autres communes soient couvertes d’ici le 1er septembre, date butoir pour le dépôt des listes, précise le bourgmestre de Lubbeek qui affiche des attaches personnelles avec Bruxelles.

Trois thèmes

La N-VA déclinera trois thèmes dans chaque commune: sécurité, identité et bien-être. Theo Francken donne d’ores et déjà rendez-vous à la presse au mois de juin pour le détail des programmes qui seront proposés aux électeurs, sans doute avec le soutien du ministre de l’Intérieur Jan Jambon. "Bien sûr, nous continuerons de défendre notre langue et notre culture", a indiqué Theo Francken tout en faisant un appel du pied aux électeurs francophones de Bruxelles. "Nous nous adressons à tous les Bruxellois", précise-t-il.

"Nous nous adressons à tous les Bruxellois"
Theo Francken
Secrétaire d'Etat à l'asile et à la Migration

Parmi les candidats présentés, on trouve trois députés bruxellois de la N-VA. Liesbet Dhaene, s’attaquera à Auderghem, fief du ministre Didier Gosuin. Celtje Van Achter représentera les couleurs de la N-VA à Schaerbeek, dirigée par Bernard Clerfayt (DéFI) et Johan Van den Driessche sera tête de liste à la Ville de Bruxelles.  Le sénateur Karl Vanlouwe est quant à lui annoncé à Ganshoren. Des six conseillers communaux décrochés en 2012 par la N-VA, il n'en reste plus que quatre: à Anderlecht, Jette et à la Ville de Bruxelles.  

©BELGAONTHESPOT

Lire également

Contenu sponsorisé

Partner content