La prime bruxelloise Tetra disponible le 19 avril

Les cafés qui ne démontrent pas une perte d'au moins 40% ou qui ont été créés après le 1ᵉʳ janvier 2020 bénéficieront d'une prime forfaitaire de 5.000 euros par unité d'établissement. ©AFP

À quelles aides auront droit les entreprises bruxelloises de l'événementiel, de la culture, du tourisme et du sport ainsi que les restaurants et cafés? Les montants de la prime Tetra sont enfin communiqués par le gouvernement bruxellois.

Le gouvernement bruxellois avait annoncé mi-mars qu'un budget de 111 millions d'euros serait finalement alloué à la prime Tetra destinée aux secteurs économiques les plus touchés par la crise, à savoir les discothèques, les restaurants et cafés et leurs fournisseurs principaux, l’événementiel, la culture, le tourisme et le sport. Mais les montants octroyés - dépendant du nombre d'employés et de la perte du chiffre d'affaires - n'avaient pas encore été communiqués.

Les montants de cette prime variable sont donc fixés en fonction du nombre d'équivalents temps plein de l'entreprise et de la baisse de chiffres d'affaires.

Les modalités ainsi que la date de disponibilité sont désormais connues. Le formulaire d’introduction de la demande pour cette prime Tetra sera disponible auprès de Bruxelles Économie Emploi dès le 19 avril, après l'analyse de l'arrêté par le Conseil d'État.

Approche ciblée

Contrairement aux primes uniques, le gouvernement de Rudi Vervoort (PS) a opté cette fois-ci pour une approche plus ciblée, visant à mieux identifier les besoins et les difficultés de chaque entreprise et indépendant. Les montants de cette prime variable sont donc fixés en fonction du nombre d'équivalents temps plein de l'entreprise et de la baisse de chiffres d'affaires.

5.000
euros
Soit la prime forfaitaire dont bénéficieront les restaurants, cafés et fournisseurs qui ne démontrent pas une perte d'au moins 40% ou qui ont été créés après le 1ᵉʳ janvier 2020.

Ces critères déboucheront sur des montants d'aide très différents au sein d'un même secteur. Dans le cas des restaurants et cafés par exemple: une entreprise de moins de cinq ETP avec une perte de 40% de chiffre d'affaires entre le dernier trimestre de 2019 et le dernier trimestre de 2020 aura droit à 6.250 euros tandis qu'une société qui emploie au moins dix ETP avec une diminution de son chiffre d'affaires de 60% recevra 45.000 euros.

Les restaurants, cafés et fournisseurs qui ne démontrent pas une perte d'au moins 40% ou qui ont été créés après le 1ᵉʳ janvier 2020 bénéficieront d'une prime forfaitaire de 5.000 euros par unité d'établissement.

La même répartition de montants est prévue pour les secteurs de l'événementiel, de la culture, du tourisme et du sport. Une nuance toutefois: la comparaison des chiffres d'affaires se fera entre les trimestres 2 à 4 de 2020 et les trimestres 2 à 4 de 2019.

125.000
euros
Le montant maximal octroyé aux discothèques avec dix ETP ou plus et une diminution d'au moins 60% du chiffre d'affaires s'élève à 125.000 euros.

Report pour les hôtels

Des montants nettement plus conséquents seront octroyés aux discothèques avec un montant plancher de 75.000 euros pour les clubs qui emploient moins de cinq ETP et qui ont une perte d'au moins 40% (T4 2020 par rapport à T4 2019). Le montant maximal octroyé aux clubs avec dix ETP ou plus et une diminution d'au moins 60% du chiffre d'affaires s'élève à 125.000 euros.

La prime Tetra est aussi destinée aux hébergements touristiques, mais la grille des montants n'est pas encore fixée. Des négociations sont encore en cours avec la Brussels Hotels Association (BHA). Selon le cabinet de la secrétaire d'État bruxelloise à la Transition économique Barbara Trachte (Ecolo), les modalités seront connues d'ici une à deux semaines. "Cela fait l'objet d'un report dans l'intérêt du secteur", assure-t-on du côté politique.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés