La Stib en grève ce lundi

©Photo News

La réunion qui a eu lieu ce vendredi entre direction de la Stib et syndicats s'est soldée par un échec. La CGSP et la CGSLB ont annoncé des mouvements de grève lundi.

De "fortes perturbations" sont à prévoir lundi sur le réseau de la Stib, a averti samedi la société de transports en commun bruxelloise après le dépôt d'un préavis de grève par deux syndicats. La Stib n'est toutefois pas en mesure de dire quelles lignes seront touchées par le mouvement de grève.

Une réunion tenue vendredi matin entre la direction de la Stib et les syndicats n'a pas permis de débloquer la situation. Selon la Stib, une nouvelle réunion de conciliation est prévue lundi matin entre la direction et les organisations syndicales."La direction a entendu nos revendications mais n'y a pas répondu. Elle veut rester dans une logique de résolution des problèmes dans le temps alors que nous voulons des engagement fermes et actions avec effet immédiat", a déclaré Stephan De Muelenaere, le permanent CGSLB.

Il s’agissait d’une réunion "de dernière chance". Si la Stib "reste sourde à nos revendications", la CGSLB avait annoncé des actions de grève dès 14h vendredi pour "obtenir des engagements fermes et des résultats immédiats"

La grève aura finalement lieu lundi, ont annoncé la CGSP et la CGSLB.

→ Comment s'organiser? "La Stib regrette les désagréments occasionnés et fera en sorte d'informer au mieux ses clients en ouvrant son Contact Center (070/23.20.00) dès 06h lundi matin. Le site internet www.stib.brussels, le site internet mobile et l'application STIB informeront également les voyageurs, tout comme la page Facebook (facebook.com/lastib) et le compte Twitter (@stibmivb)", précise la société dans un communiqué.

La CGSP et la CGLSB dénoncent divers problèmes opérationnels qui engendrent "un climat social néfaste" au sein de la société des transports en commun bruxelloise.

→ Pour rappel, la CGSP avait déjà déposé un préavis de grève qui prendra cours lundi. La CSC ne participera pas aux actions.

Une réunion a déjà eu lieu mercredi, mais aucun résultat n’a été livré selon la CGSP et la CGSLB, qui dénoncent des problèmes opérationnels causant "un climat social néfaste". Alors que la Stib a qualifié cette réunion de constructive.

"La direction propose de débattre des différents points en étalant la concertation dans le temps, or nous voulons des engagements fermes et visons des résultats immédiats."
CGSLB
syndicat libéral

"La direction propose de débattre des différents points en étalant la concertation dans le temps, or nous voulons des engagements fermes et visons des résultats immédiats", a déclaré la CGSLB.

De son côté, la CGSP dénonce de nombreux manquements, entre autres en termes de matériel, de projets au sein de l'unité 'Field Support'.

Lire également

Contenu sponsorisé

Partner content