mon argent

Le loyer moyen d'un appartement à Bruxelles dépasse 1.100 euros

A Bruxelles, c'est l'appartement qui donne le ton du marché locatif. ©Photo News

Selon le baromètre - désormais annuel - des loyers publié par la CIB Vlaanderen, la confédération flamande du secteur immobilier, le prix moyen de location d’un appartement à Bruxelles dépasse 1.100 euros hors charges.

Si plusieurs réseaux professionnels publient aujourd'hui des indices de référence pour les prix des logements à l'acquisition, on dispose encore de peu de chiffres fiables pour le marché locatif. Raison pour laquelle la première édition annuelle complète du baromètre des loyers édité par la CIB Vlaanderen, la confédération qui regroupe professionnels et courtiers du secteur immobilier au nord du pays, était particulièrement attendue. Surtout – et c’est une première – parce qu'elle étend désormais son spectre au marché locatif de la capitale.

Avec 37.755 baux recensés et analysés – 31.973 en Flandre et 5.782 à Bruxelles –, ce nouveau baromètre des loyers constitue déjà un indicateur significatif pour prendre la température du marché flamand et bruxellois. Et le moins qu'on puisse dire, c'est que les loyers négociés dans la capitale ont augmenté de manière plus rapide et plus significative que partout ailleurs en Belgique, y compris à Anvers ou à Gand. 

©Mediafin

L’appartement bruxellois rafle la mise

À Bruxelles, on peut d'emblée affirmer que ce sont les appartements qui font désormais le marché locatif régional, avec 83,5% des contrats de bail recensés, auxquels il faut encore ajouter 5,5% de baux pour des studios. Fin 2019, le prix de location mensuel moyen d’un appartement bruxellois se négociait autour de 1.135 euros, soit 400 euros de plus qu’en Flandre. À ce montant mensuel, il faut ajouter les charges de l'immeuble.

1.135
euros
C'est le loyer moyen négocié en 2019 dans la capitale pour un appartement.

Selon la CIB, il est également frappant de constater que pratiquement aucune chambre (ou kot) n’est louée via une agence immobilière. Idem pour les maisons individuelles et les villas, qui sortent pour l'instant des radars de la CIB même si elle publie certains chiffres de référence. Ainsi, les loyers des maisons (de rangée ou 4 façades) ont-ils en moyenne augmenté de 8 à 10% sur base annuelle (2018-2019). Pour les villas, la hausse frôle les 20%.

20% d'écart selon les communes

À échelle plus locale, ce sont sans surprise dans les communes d'Uccle, Woluwe-Saint-Pierre et Auderghem que se négocient les loyers les plus élevés, supérieurs à 1.200 euros en moyenne. À l'autre extrémité du spectre régional, six communes affichent des loyers moyens inférieurs à 1.000 euros. La moins chère est Jette, suivie d’Anderlecht, Laeken et Schaerbeek. Molenbeek-Saint-Jean et Berchem-Sainte-Agathe complètent la liste. La CIB avoue toutefois ne pas disposer de données représentatives suffisantes pour afficher des montants locatifs de référence pour les communes de Koekelberg et Ganshoren.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés