Publicité

Le plafond des prêts pour les entreprises bruxelloises touchées par la crise relevé à 1,5 million d'euros

©Photo News

Le gouvernement bruxellois a décidé de relever le plafond des prêts pour les entreprises dépassant la centaine d'emplois équivalents temps plein (ETP).

Trois décisions relatives aux aides économiques ont été prises par le gouvernement bruxellois ce jeudi. Il n'est pas question de nouvelles mesures, mais plutôt de renforcer des aides déjà existantes.

Au vu du succès rencontré par la mission déléguée confiée en mars dernier à Finance&Invest pour un montant de 40 millions d'euros, il a ainsi été décidé de réalimenter cette mission de dix millions d'euros. Les conditions sont également modifiées: les prêts en quasi-fonds propres étaient octroyés à des entreprises de plus de 10 ETP pour un montant maximum de 600.000 euros sur une durée maximale de sept ans. Ce plafond est désormais relevé à 1,5 million d'euros, mais uniquement pour les entreprises dépassant la barre de la centaine d'ETP.

"Ces prêts seront soumis à certaines conditions, parmi lesquelles des perspectives de sauvegarde de l’emploi pour la durée du prêt."
Barbara Trachte (Ecolo)
Secrétaire d'État bruxelloise en charge de la Transition économique

Compte tenu de la persistance de la crise, des entreprises importantes pour la Région bruxelloise en termes d'emploi se retrouvent aussi en grande difficulté, explique le cabinet de la secrétaire d'État bruxelloise en charge de la Transition économique. "Ces prêts seront soumis à certaines conditions, parmi lesquelles des perspectives de sauvegarde de l’emploi pour la durée du prêt ou encore l’interdiction d’attribuer des dividendes durant 24 mois", précise Barbara Trachte (Ecolo).

Prêts loyers prolongés

Les montants du prêt sur le loyer commercial sont également revus à la hausse. Pour rappel, cette mesure entrée en vigueur en janvier dernier vise à octroyer un prêt à des entrepreneurs pour payer leur loyer, si et seulement si un accord avec le propriétaire prévoit une suspension du loyer pendant quatre mois. Le montant maximal du prêt passe de 35.000 à 75.000 euros et peut être remboursé sur cinq ans au lieu de deux. Prolongée jusqu'à la mi-novembre, la mesure prévoit désormais la possibilité d’introduire une deuxième demande dans le cas où le plafond de 35.000 euros avait été atteint lors de la première demande.

6
millions d'euros
Le budget additionnel accordé à Brusoc pour le prêt Oxygen à destination des TPE et indépendants.

Enfin, le prêt Oxygen lancé en décembre 2020 à destination des TPE, indépendants et organisations d'économie sociale rencontre lui aussi un certain succès. La subvention de six millions d'euros octroyée à l'époque à Brusoc pour mettre en place ces prêts est aujourd'hui suivie d'un budget additionnel de six millions d'euros.

Suite à des plaintes émanant de divers secteurs fortement touchés par la crise, les conditions de la prime Tetra seront également modifiées prochainement, mais il n'y a pas encore d'échéance claire. "Nous allons effectivement faire des ajustements afin de rectifier certaines situations qui créaient un sentiment d'injustice", indique le cabinet Trachte.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés