Le plan Canal, ce sont 190 contrôles de domicile chaque jour

©BELGA

Le ministre de l'Intérieur a détaillé commune par commune les résultats du plan canal; ce plan mis en place au lendemain des attentats de Bruxelles pour lutter contre l'extrémisme et le terrorisme.

Depuis le lancement en 2016 du plan Canal, les agents sonnent chaque jour aux sonnettes de 190 logements bruxellois. Tous les jours, 21 personnes ont été rayées du registre de la population parce qu'elles ne vivaient pas à l'adresse où elles sont inscrites Plus de 2.500 PV ont été dressés pour les mêmes motifs. Des chiffres qui ne tiennent toutefois pas en compte des statistiques des communes de Vilvorde et Forest toujours indisponibles, lit-on dans plusieurs journaux. 

Au fil de l'année 2016, ce sont donc 100.401 contrôles de résidence qui ont été réalisés dans le cadre de ce plan porté par le ministre de l'Intérieur Jan Jambon. Rappelons qu'au lendemain des attentats de Bruxelles, le ministre avait pris des mesures pour lutter notamment contre l'extrémisme violent et le terrorisme dans différentes communes de Bruxelles et des alentours.

C'est à Anderlecht qu'on contrôle le plus

Au départ, les communes de Molenbeek et Vilvorde étaient visées par le plan Canal. Très vite les communes d'Anderlecht, Bruxelles-Ville, Saint-Gilles, Koekelberg, Schaerbeek et Saint-Josse se sont ajoutées à la liste.

La commune d'Anderlecht a connu le plus de contrôles de résidence dans le cadre de ce plan: 26.804, dont des demandes de radiation d'office des registres de population ont découlé concernant 2.627 personnes. A Bruxelles-Ville, 18.232 contrôles de résidence ont été menés et 3.835 propositions de radiation d'office élaborées à la demande de la police.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect