Le sort du Bois de la Cambre divise les communes bruxelloises

La place laissée aux automobilistes dans le futur Bois de la Cambre fait l'objet de nombreuses discussions. ©Photo News

Trois plans de circulation pour le Bois de la Cambre sont sur la table de la Ville de Bruxelles. Des tests démarreront à la mi-septembre.

La Ville de Bruxelles, les communes voisines du Bois et la Région se sont réunies, à distance, ce mercredi, pour dessiner le sort qui sera réservé au Bois de la Cambre à la rentrée.

Le grand espace vert du Sud de la Région, à la fois lieu de détente et porte d'accès à Bruxelles pour les automobilistes venant du Brabant, avait été rendu totalement piéton au début du confinement. La Ville, gestionnaire du site, veut ainsi offrir un lieu de détente, sans voiture, aux habitants des environs.

"Les échanges sont cordiaux mais tendus."
Un négociateur

Face à la levée de boucliers de certaines communes avoisinantes, dont Uccle et Rhode-Saint-Genèse, et aux embarras de circulation dans le quartier, la Ville revoit sa copie début juin et rouvre la boucle Nord aux automobilistes. La boucle Sud reste, elle, piétonne.

Trois plans pour le Bois de la Cambre

Reste, donc, à définir l'après. Différentes possibilités sont sur la table. Poussé par la Ville de Bruxelles, un premier plan consiste à mettre en double sens l'avenue de Diane, entre l'avenue Louise et l'avenue De Fré. Les bus de la ligne 41 de la Stib pourraient emprunter le bas de la boucle Sud. Le reste du Bois serait réservé aux mode actifs.

"Une proposition grotesque", s'énerve le bourgmestre d'Uccle Boris Dilliès (MR). "On fait tout pour que les habitants du Sud ne viennent plus à Bruxelles parce qu'ils ne votent pas comme il faut", s'agace-t-il.

Une autre proposition émane, justement, d'Uccle. Ce plan conserve le double sens de l'avenue Diane et y ajoute l'avenue de Boitsfort, entre la drève de Lorraine et l'avenue du Brésil. Ce dernier tronçon pourrait être ouvert uniquement aux heures de pointe.

"On se cache derrière GoodMove [le plan régional de mobilité, NDLR] pour piétonniser le Bois mais on ne veut pas faire passer les voitures entre la drève de Lorraine et l'avenue du Brésil, alors que cet axe est prévu dans le même plan comme étant une voirie du réseau Auto Confort", ironise Dilliès.

Chez Bruxelles Mobilité, on précise que le plan GoodMove est contraignant mais que les plans peuvent être adaptés par le gouvernement régional.

Enfin, la troisième piste consisterait à conserver la situation actuelle, à savoir garder la boucle Nord accessible aux voitures, et la boucle Sud réservée aux piétons.

D'autres pistes, comme la fermeture totale du Bois ou l'ouverture de toutes les voiries Ouest, entre l'avenue Louise et la chaussée de La Hulpe, ont été envisagées, mais ne semblent aujourd'hui pas avoir la faveur des négociateurs.

Une nouvelle réunion entre les différentes parties est prévue fin août.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés