Publicité

Le taux de vaccination des plus de 18 ans a atteint le cap des 70% à Bruxelles

De nombreux dispositifs, comme le Vacci-bus, ont été mis en place à Bruxelles pour inciter la population à se faire vacciner.

70% des personnes de plus de 18 ans habitant en Région bruxelloise ont au moins reçu une dose de vaccin contre le covid, annonce ce mardi la Cocom.

Le pourcentage de personnes âgées de 18 ans et plus vaccinées en première dose a atteint, en Région bruxelloise, le cap des 70%, préconisé au début de la pandémie comme à même d'assurer une immunité collective, a indiqué, ce mardi, la responsable Covid-19 de la Commission communautaire commune de Bruxelles, Inge Neven.

Au cours d'un point hebdomadaire de la situation sanitaire et de la vaccination en Région bruxelloise, celle-ci a toutefois ajouté que les efforts devaient être poursuivis pour qu'un maximum de gens soient vaccinés, au moment où tous les signes convergent vers l'émergence d'une quatrième vague en Belgique.  

Hausse de 26%

À Bruxelles, quelque 30.000 personnes ont reçu une dose de vaccin au cours de la semaine écoulée, dont 11.400 premières doses, 8.900 deuxièmes doses, et 9.800 doses de rappel. 

1,23
L'indice R de reproduction du virus est actuellement de 1,23 à Bruxelles, ce qui signifie que le coronavirus a recommencé à se propager.

Selon Inge Neven, on a observé une hausse de 26% des vaccinations en première dose par rapport à la semaine précédente. Il faut y voir un lien, "dans une certaine mesure", avec l'instauration du recours élargi au covid safe ticket dans la capitale, "même si ce n'est pas l'objectif premier de cette initiative".

L'indice R de reproduction du virus dans la capitale est actuellement de 1,23, ce qui signifie que le coronavirus a recommencé à se propager. Tous les indicateurs sont en hausse à Bruxelles. Le taux d'incidence est à présent de 637 infections pour 100.000 habitants sur 14 jours et le nombre de tests PCR effectués quotidiennement est passé à 8.000.

"Trois décès par jour en moyenne"

Le nombre d'hospitalisations est passé de 200 à 220 en une semaine. Les services de soins intensifs comptent désormais une soixantaine de lits occupés, soit 22% de la capacité. "Actuellement, on dénombre environ trois décès par jour", a ajouté Mme Neven.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés