Les députés veulent clarifier la chaîne de commandement à Bruxelles

La méthode de travail proposée par le président du Parlement Rachid Madrane (PS) a été saluée par les élus de la majorité et de l'opposition. ©Photo News

À la demande du groupe MR, la commission Covid recommande d'harmoniser davantage les aides régionales et fédérales afin d’éviter des disparités excessives.

La presse était conviée ce jeudi matin dans l'hémicycle bruxellois pour faire le point sur les 183 propositions de recommandations émises par les députés dans le cadre de la commission spéciale consacrée à la crise du Covid. Il est notamment question de clarifier la répartition opérationnelle des compétences de gestion de crise en vue d'établir une capacité de commandement unique et de doter Bruxelles d'un plan générique d'urgence multirisques, conformément aux prescrits légaux.

Par la voix de Céline Fremault, le cdH a insisté sur la nécessité de mener une réflexion de fond sur le trajet de vieillissement de nos aînés.

Sur proposition du groupe MR, la nécessité d'harmoniser davantage les aides régionales et fédérales afin d’éviter des disparités excessives tout en tenant compte des spécificités de chacun des tissus économiques régionaux a été ajouté aux recommandations.

Quelques regrets

La méthode de travail établie par le président du Parlement Rachid Madrane (PS) a été unanimement saluée par les élus de la majorité comme de l'opposition.

Ces derniers ont toutefois émis quelques regrets. Le PTB a estimé que la commission n'a pas permis de lever toutes les zones d'ombre. Des questions relatives aux refus d'hospitalisation de certains résidents de maison de repos restent sans réponse, selon Françoise De Smedt, qui voulait aussi que la refédéralisation des soins de santé figure dans les conclusions.

Par la voix de Céline Fremault, le cdH a insisté sur la nécessité de mener une réflexion de fond sur le trajet de vieillissement de nos aînés. Alors que le gouvernement bruxellois travaille sur une réforme des normes d'agrément des maisons de repos, l'humaniste a émis le souhait que tous les acteurs du secteur soient consultés en vue d'une réforme majeure.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés