Les prêts Proxi sont disponibles à Bruxelles

La secrétaire d'État bruxelloise à la Transition économique Barbara Trachte a accéléré la mise en place du dispositif visant à stimuler les prêts de particuliers vers les entreprises. ©saskia vanderstichele

La Flandre avait déjà son "Win win lening" et la Wallonie son prêt "Coup de pouce". À Bruxelles, les prêts Proxi entre particuliers et entrepreneurs seront disponibles à partir du 15 octobre.

Annoncé en juin dernier par le gouvernement bruxellois, le prêt Proxi sera disponible à partir du 15 octobre à Bruxelles. L'équipe de Rudi Vervoort (PS) vient, en effet, d'adopter, en seconde lecture, le cadre légal qui permettra aux particuliers de prêter de l'argent aux entrepreneurs bruxellois tout en bénéficiant d'avantages fiscaux sous la forme d'un crédit d'impôt et d'une garantie.

La mesure se trouvait déjà dans les cartons du gouvernement régional avant la crise sanitaire, mais celle-ci a renforcé un constat bien connu: l'accès aux financements et aux liquidités pour les entrepreneurs, et surtout les petits commerçants, les artisans et les TPE, demeure trop difficile.

"Des plateformes mettant en relation prêteurs et emprunteurs pourront faciliter la conclusion de prêts Proxi."
Barbara Trachte
Secrétaire d'État bruxelloise à la Transition économique

Comment ça marche pour l'emprunteur?

Concrètement, le prêt Proxi permettra à tous les indépendants, les PME et les associations ayant une activité sur le territoire bruxellois de contracter un prêt à taux réduit d'une durée de cinq ou huit ans, pour un montant total de 300.000 euros.

Le prêt pourra être remboursé soit en une fois, soit mensuellement, trimestriellement, semestriellement ou annuellement. Le taux sera du même niveau que ceux appliqués en Flandre et en Wallonie, à savoir entre minimum 0,875% et maximum 1,75%. Cela va de soi, l'emprunteur devra affecter les fonds prêtés exclusivement à la réalisation de l'activité de l'entreprise.

Crédit d'impôt pour les prêteurs

30%
du montant dû
En cas de faillite et d'impossibilité pour l'emprunteur de rembourser, le prêteur pourra récupérer 30% du montant restant dû grâce à un crédit d'impôt unique.

Quant aux personnes qui prêteront l'argent, elles pourront investir par entreprise un maximum de 75.000 euros par année fiscale avec un maximum absolu de 200.000 euros. Les prêteurs bénéficieront d'un crédit d'impôt de maximum 4% par an du montant durant les trois premières années, et de 2,5% pendant la durée restante du prêt. 

En cas de faillite et d'impossibilité pour l'emprunteur de rembourser, le prêteur pourra récupérer 30% du montant restant dû grâce à un crédit d'impôt unique. Le prêt est subordonné, tant aux dettes existantes qu'aux dettes futures de l'entreprise.

Un prêt inscrit dans la durée

Prêteurs et emprunteurs devront signer un acte de prêt. "Celui-ci sera établi à l’aide du formulaire modèle que le Fonds bruxellois de garantie met à disposition. Par ailleurs, des plateformes mettant en relation prêteurs et emprunteurs pourront faciliter la conclusion de prêts Proxi", précise la secrétaire d'État bruxelloise à la Transition économique Barbara Trachte (Ecolo).

Même si le prêt Proxi s'inscrira dans la durée pour soutenir l'économie réelle bruxelloise, l'écologiste considère celui-ci comme un formidable instrument pour contrer les effets actuels de la crise, de nombreuses entreprises ayant besoin de renforcer, à court terme, leurs fonds propres.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés