Luxembourg et Schuman bientôt reconnectés par une passerelle

©Cabinet Pascal Smet

Parlement européen, Région de Bruxelles-Capitale et Infrabel ont signé ce mardi un accord de coopération pour la construction d'une liaison piétonne et cyclable directe entre les deux pôles européens Luxembourg et Schuman.

Plus un jour ne se passe, en cette période préélectorale, sans que Pascal Smet (sp.a) ne sorte de son guidon un nouveau projet bruxellois pro-domo: "Avec l’arrivée des Institutions européennes au siècle dernier, l’accessibilité du quartier européen a été pensée presque exclusivement autour de la voiture. Grâce à ce projet de passerelle cyclopiétonne, une nouvelle étape est franchie afin de réhumaniser le quartier et rééquilibrer l’espace public en faveur des modes actifs et piétons. Tout comme la nouvelle place Schuman qui verra prochainement le jour, ce projet vise à améliorer le cadre de vie dans le quartier en permettant de mieux relier la future zone piétonne de la place Schuman et le quartier Léopold. La réalisation de ce projet s’inscrit par ailleurs pleinement dans les objectifs du schéma directeur pour le quartier européen adopté par le gouvernement bruxellois", assène aujourd’hui comme hier le ministre bruxellois de la Mobilité et des Travaux Publics.

Pascal Smet, Klaus Welle et Rudi Vervoort. ©Cabinet Pascal Smet

Et cette fois, même le ministre-président pédale dans sa roue: "Cette convention constitue l’une des matérialisations de cette remarquable collaboration, que je tiens à saluer, entre les institutions européennes et notre Région bruxelloise. Nous continuerons à travailler ensemble pour les Bruxellois et pour la mobilité active dans notre Région", embraye Rudi Vervoort (PS), en alignant les plateaux.

"Cette nouvelle liaison créera une meilleure accessibilité pour les deux grandes gares bruxelloises."
Luc Lallemand
CEO d'Infrabel

Ne manquait que le relais européen pour conforter l’échappée du jour: "Nous souhaitons souligner notre engagement actif pour l’amélioration de la mobilité urbaine dans le quartier européen tout en donnant un moyen supplémentaire pour les déplacements à pied ou à vélo entre l’Esplanade Solidarność et Schuman. La nouvelle infrastructure, auquel le Parlement européen contribuera avec les études, représentera un nouveau moyen écologique pour connecter les deux pôles des Institutions européennes", enchaîne le secrétaire général du Parlement européen, Klaus Welle.

Enfin, restait à Infrabel à mouiller son maillot: "Si l’étude faisabilité dont le lancement est formalisé aujourd’hui est concluante, cette nouvelle liaison créera une meilleure accessibilité pour les deux grandes gares bruxelloises", ajoutait-on du côté de chez Luc Lallemand, le CEO des infrastructures ferroviaires directement longées par la passerelle.

La Région responsable des travaux

Après la liaison piétonne et cyclable entre la gare RER Germoir-chaussée de Wavre et l'esplanade du Parlement européen, dont la première partie est finalisée, le Parlement européen réalisera donc d’abord une étude de faisabilité pour l'extension de cette passerelle vers Schuman, en collaboration avec la Région bruxelloise et Infrabel. Une fois l'étude validée, c’est la Région de Bruxelles-Capitale qui sera responsable de l’exécution des travaux. Ceux-ci permettront de réduire de 600 mètres la distance entre les deux grands pôles (Luxembourg/Schuman) et surtout de sécuriser et de simplifier le trajet actuel, particulièrement accidenté et interrompu.

Plus largement, on rappellera qu’Infrabel et la Région de Bruxelles-Capitale ont formalisé, dans une convention enfin signée en août dernier, leur volonté de collaborer ensemble au développement de nouvelles pistes cyclables le long des voies ferrées régionales. Sont également examinées pour l’instant la réalisation d’une voie cyclopiétonne entre les gares de Moensberg et Delta (le long de la L26) et d’une autre entre la gare de Bockstael et le canal (le long de la L28).

©Cabinet Pascal Smet

©Cabinet Pascal Smet

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect