On fore sous la Gare du Nord pour le passage du futur métro 3

Un nouveau tunnel de 150 mètres de long sera réalisé sous les voies ferroviaires de la Gare du Nord à Bruxelles. Une étape-clé du chantier d'envergure pour la future ligne de métro 3 reliant Albert à Bordet.

Les travaux du tunnel de jonction du métro 3 à la Gare du Nord démarrent. Une étape indispensable à la mise en service du premier tronçon entre la Gare du Nord et Albert prévue pour 2025.

"On aurait tous aimé pouvoir porter un casque et descendre sur le chantier, ce que nous ferons dès que possible", a déclaré la ministre en charge de Beliris, Karine Lalieux (PS), lors de la présentation virtuelle du chantier colossal qui débute ce mercredi à la Gare du Nord. Comme l'a souligné le patron de la Stib Brieuc de Meeûs, il s'agit de la construction d'une pièce maîtresse du projet de métro 3 qui reliera à terme Albert (Forest) à Bordet (Evere) en seulement 20 minutes.

"Ce tunnel de jonction servira dans une première phase d’arrière-gare pour permettre au métro 3 de faire demi-tour lors de la mise en service du tronçon Gare du Nord-Albert."
Brieuc de Meeûs
CEO de la Stib

Concrètement, il s'agit de construire un tunnel long de 150 mètres sous les voies ferroviaires, entre la rue du Progrès et la rue d'Aerschot. "Ce tunnel de jonction servira dans une première phase d’arrière-gare pour permettre au métro 3 de faire demi-tour lors de la mise en service du tronçon Gare du Nord-Albert. Ensuite, le tunnel servira de connexion physique entre le tunnel existant et le tunnel à construire jusqu'à Bordet", a expliqué Brieuc de Meeûs.

Car, on le rappelle, le futur métro 3 s'articule autour de deux phases distinctes. Tout d'abord la transformation du pré-métro en métro entre Albert et la Gare du Nord menée par la Stib. Et ensuite l'extension par Beliris de ce tronçon jusqu'à Bordet, ce qui implique la création d'un nouveau tunnel de 4,5km, de huit stations et d'un dépôt de métro.

47
Millions €
Une enveloppe totale de 47 millions d'euros est prévue pour les travaux du tunnel de jonction à la Gare du Nord.

Pour réaliser le tunnel de jonction à la Gare du Nord, des travaux préparatoires ont déjà été effectués et un bâtiment désaffecté a été démoli rue du Progrès. Mais les travaux de construction à proprement parler démarrent par le creusement d'un puits d'accès dans la rue du Progrès, en avril, et du second puits côté d'Aerschot, en juin. Réalisés par la société momentanée Progrès constituée de BAM contractors, Bam Galère et Soletanche Bachy, les travaux dureront 1.100 jours calendrier. Coût prévu: 47 millions d'euros.

Mise en service en 2031

Cette étape importante est l'occasion de faire le point sur la date de mise en service du futur métro 3. Pour la partie sud (Albert-Gare du Nord), le patron de la Stib table sur 2025. "La transformation de la station Albert en pôle intermodal et du tunnel lui-même ne présente pas de difficultés. Le chemin critique du projet, c'est la station Toots Thielemans que l'on construit sous le Palais du Midi. C'est cela qui pourrait avoir un impact sur les délais", avance Brieuc de Meeûs.

"Pour la phase 2, la ligne critique du projet, c'est la délivrance du permis d'urbanisme."
Cédric Bossut
Directeur de Beliris

"Pour la phase 2, la ligne critique du projet, c'est la délivrance du permis d'urbanisme", estime pour sa part Cédric Bossut, directeur de Beliris. Selon le secrétaire d'État bruxellois à l'Urbanisme Pascal Smet (one.brussels), celui-ci sera délivré dans le courant 2023 après une enquête publique prévue début 2022. Les travaux pour le tunnel, les stations et le dépôt commenceraient alors en 2024 avec une réalisation complète et une mise en service de l'ensemble de la ligne de métro 3 en 2030-2031.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés