Publicité
Publicité

Pascale Peraïta réclame 280.000 euros pour "licenciement fautif"

Selon une source judiciaire, l’ancienne directrice du Samusocial mène une action devant le tribunal du travail pour contester son licenciement.