Présentation du projet de rénovation du stade Roi Baudouin, sans la Ville de Bruxelles

Retour à la case départ: le stade Roi Baudouin serait conservé et rénové. ©BELGA

L'Eurostadium est mort et enterré. Ce projet qui visait la construction d'un nouveau stade national serait remplacé par une idée défendue par beaucoup depuis longtemps: la rénovation du stade Roi Baudouin. L'Union belge de football présente son projet.

Le parking C, Ghelamco, le sentier vicinal, les millions... Tout le monde connaît la saga du stade Roi Baudouin, censé disparaître et être remplacé par un nouveau stade national. Oui mais... Rien n'a jamais vraiment avancé dans ce dossier. Un pas en avant? Il était suivi de deux pas en arrière.

Et là, c'est carrément un retour à la case départ qui est clairement évoqué: on va conserver ce bon vieux stade du Heysel. Et juste le rénover. Bien sûr, ce scénario a déjà été envisagé par plusieurs parties du dossier. Moins cher et semblant tellement plus simple.  

Pour rappel, dans son accord de politique générale, la majorité PS-Ecolo-DéFI à la Ville de Bruxelles avait annoncé sa volonté de mettre fin à l’aventure de l’Eurostadium et de s’associer avec l’Etat Fédéral, les Communautés, la Région et les autres parties prenantes pour trouver une solution d’accueil pour les Diables Rouges à Bruxelles. Le souhait de pérenniser l’accueil d’événements sportifs et culturels d’envergure nationale et internationale au Stade Roi Baudouin était également mentionné dans l’accord.

Ce mardi après-midi, l'Union belge organise une conférence de presse, nous apprend la Dernière Heure. En collaboration avec Golazo, organisateur du Mémorial Van Damme, elle va présenter un nouveau projet. Un accord aurait été trouvé entre la Ville de Bruxelles et Golazo pour l'aménagement des lieux. 

→ Qu'en pense la Ville de Bruxelles?

"On se réjouit de voir que l’Union Belge et l’organisateur du Mémorial Van Damme veulent présenter un projet de rénovation. Cela correspond à ce que la Ville a mis dans son accord de majorité, à savoir le fait d’opter pour une rénovation et de revenir à une solution raisonnable qui ne soit pas porté par la Ville seule", indique le porte-parole de l’échevin bruxellois des Sports Benoît Hellings (Ecolo).

Benoît Hellings, échevin des Sports de la Ville de Bruxelles. ©Photo News

Si les verts se disent satisfaits que l’Union Belge prenne la main dans le dossier, ils précisent qu’il n’y a pas encore d’accord à ce stade entre les différentes parties. La Ville de Bruxelles ne sera d’ailleurs pas représentée à la conférence de presse organisée cet après-midi par l’Union belge et Golazo. Les autorités locales disent ne pas avoir connaissance d’un projet précis. Il sera vraisemblablement surtout question de lancer un appel à toutes les autorités concernées pour travailler main dans la main à la mise en place d’un stade national digne de ce nom.

Prête à se mettre autour de la table, la Ville de Bruxelles tient à tout prix à éviter les écueils rencontrés dans le cadre du projet de stade national sur le parking C, où elle s’est retrouvée quasiment seule à la manœuvre d’un projet "casse-gueule" enterré définitivement en mars dernier.

Alain Courtois, l'ancien échevin des Sports qui était favorable à l'érection d'un nouveau stade, n'est plus là pour défendre ses vues. Le nouvel échevin des Sports, Benoît Hellings (Ecolo) semble donc, lui, plus favorable à une rénovation. Ce dossier pourrait peut-être enfin avancer...

On en saura plus cette après-midi, lors de la conférence de presse prévue à 14h30. D'après la DH, il serait question de conserver les tribunes, moderniser les vestiaires et d'un nouveau plan d'évacuation; la capacité pourrait être revue à la baisse. 

©BELGA

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés