Une socialiste en pole pour diriger hub.brussels

©BELGAONTHESPOT

Isabelle Grippa, conseillère communale à Forest et membre du cabinet de Rudi Vervoort, sera bientôt confirmée à la tête de l'agence de soutien aux entreprises.

Selon plusieurs sources proches du gouvernement bruxellois, la procédure de recrutement du ou de la futur(e) directeur(rice) de hub.brussels est pratiquement terminée. Au terme d’une sélection menée par un jury indépendant et un prestataire privé, c’est Isabelle Grippa qui est arrivée en tête d’une compétition qui aura mobilisé plus de 20 candidatures, confirme-t-on à L’Echo. Cette socialiste de 37 ans est actuellement conseillère communale à Forest et collaboratrice au sein du cabinet du ministre-président bruxellois Rudi Vervoort (PS). Elle y suit les matières liées à l’économie, à l’emploi et à la formation depuis plusieurs années.

©Photo News

Pour rappel, hub.brussels, logé chaussée de Charleroi, regroupe depuis quelques mois l’ensemble de services de soutien aux entreprises et à l’économie de la Région bruxelloise. C’est le fruit d’une politique de rationalisation qui a notamment conduit, au cours de cette législature, à la fusion d’Atrium, pour le commerce, Impulse, pour les starters, de l’agence bruxelloise à l’exportation autour d’un point de contact unique (le numéro 1819) pour toutes les entreprises et les candidats entrepreneurs à Bruxelles. Cette structure forte de quelque 300 travailleurs cherchait une direction générale depuis le début de l’année.

Une nomination dans les 15 jours

300 travailleurs
Hub.brussels emploie 300 travailleurs.

C’est le ministre de l’Économie et de l’Emploi, Didier Gosuin (DéFI) qui a piloté cette procédure de recrutement. En février dernier, un arrêté gouvernemental fixait la composition du jury de sélection. On y trouve Izabella Lenarduzzi, CEO de Jump, Claire Tillekaerts qui dirige l’agence flamande Flanders Investment & Trade, Geneviève Origer, experte en Marketing. Alain Joris, qui a été fonctionnaire dirigeant de la Cocom des années durant a été désigné comme président de cette commission de sélection. La réception et le tri des candidatures ont été confiés à Randstad.

"Grippa est arrivée largement au-dessus des autres et le classement du jury est semblable à celui de l’opérateur Randstad. Il n’a pas grand-chose à redire", confie une source gouvernementale non-socialiste. Le PS est régulièrement pointé du doigt pour "lotir" les postes à responsabilités dans le giron régional. Pour le coup, un candidat coloré DéFI était attendu, surtout depuis qu’Olivier Poulaert s’était mis en congé de la présidence du CA de hub.brussels pour concourir.

Une décision de nomination définitive du gouvernement bruxellois doit intervenir dans les 15 jours. "La procédure est en cours", réagit le cabinet de Didier Gosuin, qui ne confirme ni n’infirme la pôle position d’Isabelle Grippa.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect