Vers un duel Bertrand/Dilliès au MR bruxellois

©Photo News

Le scrutin pour la présidence du MR à Bruxelles pourrait aussi être retardé à la fin de l’année 2020.

C’est finalement Alexia Bertrand qui pourrait prendre le lead du trio de députés bruxellois dans la course pour la régionale bruxelloise du MR. La cheffe de groupe au parlement bruxellois et les élus David Weytsman et David Leisterh peinaient visiblement jusqu’ici à se mettre d’accord concernant les modalités de leur candidature collective. Mais les démarches entreprises par le maïeur d’Uccle ont donné un coup d’accélérateur aux discussions.

Le scrutin pourrait être retardé à la fin de l’année 2020.

Pour rappel, la régionale doit se trouver un nouveau président, Didier Reynders ayant pris ses fonctions de commissaire européen. Boris Dilliès, dont L’Echo éventait la semaine dernière la candidature, a déjà rassemblé une quinzaine de soutiens parmi lesquels des parlementaires ainsi que des mandataires locaux.

Étant déjà cheffe de groupe au parlement bruxellois, Alexia Bertrand avait initialement prévu de laisser l’un des deux David monter au créneau. Mais ses chances de l’emporter face au bourgmestre d’Uccle étant plus grandes, son nom s’impose désormais. L’élue de Woluwé-Saint-Pierre bénéficie en effet d’une forte présence médiatique depuis son entrée au parlement et le fait d’être une femme est perçu comme un atout. Comme les statuts du parti permettent de se présenter en ticket avec un ou plusieurs vice-présidents, le nom de Vincent De Wolf – qui n’a pas obtenu le ministère de Didier Reynders – circule pour figurer sur celui d’Alexia Bertrand. Reste qu’on ne sait toujours pas quand ce scrutin interne aura lieu. On évoque la fin janvier mais aussi la fin de l’année 2020, date à laquelle toutes les présidences locales devront être renouvelées.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect