70% des travailleurs belges équilibrent vie privée et professionnelle

Selon une étude réalisée par Securex, 7 travailleurs sur 10 gèrent correctement les tensions entre la famille et le travail. Un équilibre qui varie selon différents facteurs dont l'âge et le type de travail.

En moyenne, 7 travailleurs belges sur 10 maintiennent un bon équilibre entre vie professionnelle et vie privée. Cet équilibre est toutefois influencé par la région où l'on travaille, l'âge, le diplôme ainsi que le régime de travail notamment. C'est en tout cas ce qui ressort d'une enquête menée par Securex, pour la Mutualité Libre.

L'étude note ainsi des différences entre la capitale, le Nord et le Sud du pays. Ce sont les salariés de la région de Bruxelles-Capitale (53%) qui se plaignent le plus de n'avoir pas assez de temps à consacrer à leur vie privée en raison de leur travail. 46% des travailleurs de Flandre sont du même avis contre 41% de Wallonie.

Les 30-49 ans (46%) ont plus de mal à combiner leur travail et leur vie privée que les travailleurs de moins de 30 ans (38%) et les plus âgés (40%).

Les travailleurs porteurs d'un diplôme orienté vers la pratique manifestent une meilleure combinaison travail-vie privée que les diplômés du supérieur de type long et les universitaires. 32 % des premiers contre 52% des seconds affirment que leur vie privée est perturbée par leur travail. En outre, 75% des intérimaires témoignent d'une bonne combinaison entre les deux sphères, alors que 51% des personnes engagées sous contrat à durée déterminée affichent ce résultat.

L'étude, réalisée auprès de 1.550 salariés travaillant en Belgique, ajoute que les travailleurs ayant un bon équilibre, enregistrent de meilleures performances concernant la résistance au stress, l'absentéisme et la motivation, et manifestent moins d'intention de quitter l'entreprise.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés