Publicité

Agoria demande que les entreprises puissent imposer le covid safe ticket

Le PDG d'Agoria Bart Steukers estime que le covid safe ticket relève de la sécurité des employés. ©BELGA

La fédération de l'industrie technologique Agoria veut obtenir l'autorisation pour les entreprises d'imposer le covid safe ticket à leurs employés.

Les entreprises doivent avoir la possibilité d'imposer le covid safe ticket (CST) aux employés sur le lieu de travail, estime la fédération de l'industrie technologique. "Ceux qui refusent catégoriquement devraient être renvoyés chez eux sans être rémunérés", affirme le PDG d'Agoria Bart Steukers ce jeudi dans Het Laatste Nieuws.

"Qui ne se fait pas vacciner ou tester, présente une menace pour ses collègues."
Bart Steukers
PDG d'Agoria

Les entreprises peuvent déjà demander à connaître le taux de vaccination de leur personnel. "Une étape supplémentaire est d'offrir l'option aux entreprises qui jugent utile ou nécessaire de rendre le CST obligatoire pour leurs employés", selon M. Steukers.

Une question de sécurité

Pour Bart Steukers cela relève de la sécurité des employés. "Les employeurs ont l'obligation de créer des conditions de travail sûres. Qui ne se fait pas vacciner ou tester, présente une menace pour ses collègues. Selon moi, c'est déjà une base juridique pour un licenciement. Et le secret médical? Il n'est pas compromis, car il y a un choix entre la vaccination, le dépistage ou la guérison. S'il y a des travailleurs qui refusent d'être vaccinés et veulent se faire tester tous les jours, alors qu'ils le fassent". 

Une bonne partie des membres d'Agoria soutient cette position de la fédération, qui représente 2.000 entreprises, pourvoyeuses d'emploi pour 315.000 personnes.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés