Publicité
mon argent

Aucune marge pour augmenter les salaires en 2022

Les entreprises comptent davantage sur les avantages extra-légaux pour récompenser leurs membres du personnel les plus méritants. ©BELGAIMAGE

Malgré la reprise, les entreprises ne seront pas en mesure d’accorder des augmentations salariales l’an prochain. Les avantages extralégaux constituent une alternative.

Les affaires reprennent et pourtant, neuf employeurs sur dix en Belgique s’attendent à ne pas pouvoir accorder d'augmentation salariale en 2022, tout simplement parce qu’ils ne sont financièrement pas en mesure de le faire. C’est ce qui ressort de l’enquête menée par le cabinet de recrutement Robert Half en juillet 2021 auprès de 1.800 entreprises, dans le cadre de son nouveau Guide des salaires 2022, qui sort ce jeudi.

"Les entreprises se remettent de la crise, mais elles ne disposent pas encore de beaucoup de marge de manœuvre financière", confirme Joël Poilvache, directeur chez Robert Half.

38%
Quatre entreprises sur dix (38%) diminuent leurs espaces de bureaux.

Voilà qui risque de contrarier la politique de recrutement et de rétention du personnel au sein des entreprises. Pour 9% d’entre elles, le fait de ne pas pouvoir répondre aux attentes salariales des employés potentiels rend difficile la recherche de nouveaux talents.

Ceci étant, 14% des patrons et managers interrogés prévoient néanmoins d’accorder des primes plus élevées et de manifester leur reconnaissance pour le travail accompli durant la crise par l’octroi d’avantages extralégaux.

Télétravail

Avec l’avènement du télétravail, bon nombre d’entreprises s’adaptent et diminuent leurs espaces de bureaux. C’est le cas pour 38% des entreprises interrogées par Robert Half. "Les entreprises permettront à leurs espaces de bureau d’évoluer avec la flexibilité qu’apporte le télétravail. Le budget ainsi libéré pourra ensuite être utilisé à d’autres fins", souligne Joël Poilvache.

Une fraction seulement des employeurs (12%) pense que la moitié de leur personnel, voire plus, travaillera à temps plein à domicile. A contrario, 20% des managers souhaitent que leur équipe revienne au bureau à temps plein.

Diversité et inclusion

L’enquête de Robert Half montre également que les thématiques de la diversité, de l’égalité et de l’inclusion se sont invitées dans le monde de l’entreprise. Des initiatives visant à promouvoir ces nouvelles valeurs voient le jour. Elles vont de la formation et du soutien à l'évolution de carrière pour les groupes sous-représentés à l'investissement dans des technologies qui suppriment la discrimination à l'embauche.

44%
Près d'une entreprise sur deux (44%) affirme travailler avec des CV anonymes.

D’après Joël Poilvache, ces initiatives "créent une meilleure atmosphère de travail qui, à son tour, est bénéfique pour attirer et retenir les talents".

La démarche s’opère également en amont, lors des recrutements. Pas moins de 44% des entreprises affirment travailler avec des CV anonymes, en s’appuyant par exemple sur un portail de screening, et 40% forment leur personnel à reconnaître certains préjugés inconscients.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés