Publicité

Collibra cimente son leadership international depuis Bruxelles

La scale-up investit dans l’expansion de ses bureaux à Bruxelles pour soutenir sa croissance internationale. D’ici fin 2018, c’est 40 emplois au moins qui seront créés dans la capitale.

Il y a une dizaine de mois, le spécialiste belge de la gouvernance de données pour les entreprises avait fait la Une des journaux après avoir sécurisé 50 millions de dollars auprès d’Iconiq Capital pour financer son expansion. Ce montant s’ajoutait alors aux 25 millions déjà levés en 2015. "Nous avons été très occupés depuis, sourit Felix Van Maele, CEO de Collibra. Nous avons multiplié nos revenus par deux et nous tablons sur 100 millions de chiffre d’affaires d’ici 2 à 3 ans."

Créé en 2008 à Bruxelles, Collibra est une spin-off de la VUB. Grâce à des logiciels informatiques, elle aide les grandes organisations (banques, entreprises manufacturières, fournisseurs de soins de santé) à retracer l’origine des données qu’elles utilisent et à en tirer le plus. Un travail devenu essentiel notamment depuis la nouvelle réglementation européenne en matière de protection des données (GDPR).

Un marché stratégique

Collibra comptabilise environ 190 clients dont la grande majorité (70%) se trouvent aux Etats-Unis. Le reste est réparti entre l’Europe (25%) et le reste du monde (5%). Une grande majorité d’entre eux sont issus du secteur financier et bancaire. "Tout a commencé en 2008 avec la crise économique, explique Felix Van Maele. Mais aujourd’hui de plus en plus d’industries considèrent les données comme des actifs stratégiques."

40
Avec l’expansion de son siège légal à Bruxelles, Collibra va créer 40 nouveaux emplois d’ici un an. Voire plus.

Parmi les grands clients de Collibra, on retrouve Wells Fargo mais aussi Walmart, Cisco et même des universités comme Harvard. "Notre cible, ce sont les grandes entreprises, celles qui font au moins un milliard de chiffre d’affaires", ajoute Felix VanMaele.

Collibra a certainement quelques concurrents sur ce marché stratégique comme IBM ou Informatica, mais l’entreprise est généralement considérée comme leader dans ce domaine. "C’est un marché encore très jeune donc la concurrence n’est pas encore très acharnée, explique Felix Van Maele. Mais par rapport à des start-ups qui font la même chose que nous, on est déjà trois à quatre fois plus grand."

Focus sur la croissance

Collibra dispose de plusieurs bureaux à New York, Londres, Varsovie, et Paris pour la vente et le marketing notamment mais le développement de produits se fait à Bruxelles. Et y restera. Environ 270 personnes travaillent pour la société dans le monde et ce chiffre devrait encore augmenter. "Nous venons d’investir dans l’expansion de nos bureaux Emea à Bruxelles afin de capitaliser sur les opportunités de marché. Nous allons engager 40 personnes à Bruxelles dans les 12 prochains mois. Et plus, si c’est nécessaire", conclut-il.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés