Eliane Tillieux annonce un virage "social" pour le Plan Airbag 2.0

©BELGA

Alors qu'il ciblait à l'origine les indépendants complémentaires, le plan de soutien au développement d'une activité indépendante sera dorénavant réservé aux seuls demandeurs d'emploi.

Dès 2017, les indépendants complémentaires ne seront plus éligibles pour les bourses prévues dans le cadre du Plan Airbag wallon. C'est ce qu'a révélé la ministre wallonne de l'Emploi Eliane Tillieux (PS), en présentant les contours du Plan Airbag 2.0. à nos confrères du Soir. Ce dispositif créé en 2012 par le ministre André Antoine a, en effet, subi un lifting suite à deux arrêts de la Cour constitutionnelle. Celle-ci clarifié le fait que le plan en question relevait bien de la politique de l'emploi et non de l'économie, tout en l'étendant à la population de la Communauté germanophone de Belgique.

A l'origine, ce plan avait pour objectif principal de soutenir les indépendants complémentaires souhaitant développer leur activité à plein temps. Il avait ensuite été étendu aux demandeurs d'emploi qui suivaient une formation spécifique à l'IFAPME (formation en alternance) ou qui étaient aidés par une structure d'accompagnement à l'autocréation d'emploi (Saace), afin de devenir indépendants. Suite à cela, les demandeurs d'emploi étaient devenus les premiers bénéficiaires des bourses du Plan Airbag.

En concentrant dorénavant les efforts du plan sur les seuls demandeurs d'emploi, la ministre espère bien lui faire prendre un tournant plus "social"Les indépendants, quant à eux,  se verront redirigés vers l'offre d'aides de l'Agence pour l'entreprise et l'innovation (AEI), où ils pourront bénéficier des bourses de préactivité et des chèques formation à la création d'entreprise. Une manière de renvoyer la balle dans le camp du ministre Marcourt, en charge du développement économique?

 

 

.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés