En Belgique, l'inflation descend à 0,48%

Les prix du poisson ont augmenté en mai.

Le mois de mai a marqué le quatrième mois consécutif de baisse de l'inflation en Belgique.

En mai 2020 l’inflation en Belgique a diminué pour le quatrième mois consécutif et s’élève désormais à 0,48%. En avril, elle était encore de 0,57%.

Le mazout de chauffage, les boissons non alcoolisées, les légumes et la viande ont, par contre, exercé un effet baissier sur l'indice.

L’inflation sur la base de l’indice santé (où on ne tient pas compte de certains produits comme le carburant ou les cigarettes) accuse également une baisse, passant de 1,14% à 1,11%.

Les principales hausses de prix en mai concernent la téléphonie mobile, le poisson et les fruits de mer ainsi que les services combinés de télécommunication. Le mazout de chauffage, les boissons non alcoolisées, les légumes et la viande ont, par contre, exercé un effet baissier sur l'indice.

Impact du Covid

Les mesures actuelles relatives au Covid-19 ont bien sûr un impact sur le calcul de l’indice. Pour les secteurs dans lesquels les magasins physiques sont fermés, les données sont collectées en ligne, s’il n’existe pas d’autres sources de données. Pour les secteurs qui sont entièrement fermés (cafés, restaurants, voyages,...), les prix sont prolongés, avec ou sans correction des variations saisonnières.

Ces méthodes sont conformes aux recommandations méthodologiques établies par Eurostat en concertation avec les instituts nationaux de statistique (Statbel en Belgique). Ils ont pour but de biaiser le moins possible l’inflation globale.

En pratique, ceci a pour conséquence que, pour le mois de mai, les fleurs et plantes ont exercé un effet haussier sur l’indice en raison de la prolongation des prix de l’année dernière avec correction des variations saisonnières. Les billets d’avion, les chambres d’hôtel, les villages de vacances et campings ont exercé un effet baissier sur l’indice pour la même raison.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés