Publicité
Publicité

Jan Jambon envisage de déconfiner la Flandre avant la Wallonie et Bruxelles

"Si nous devons attendre pour assouplir, il deviendra difficile de se défendre", a déclaré le ministre-président flamand Jan Jambon dimanche. ©BELGA

Les chiffres globaux de vaccination montrent que la Flandre est en avance par rapport aux autres Régions. Est-ce suffisant pour déconfiner plus rapidement?

On vaccine plus rapidement, donc on peut déconfiner plus rapidement. C’est l’idée de Jan Jambon (N-VA), ministre président flamand. Quels sont les chiffres? La Flandre affichait, ce lundi, un taux de 29,9% de personnes ayant reçu une première dose. La Wallonie en était à 28,8% et Bruxelles, seulement à 22,5%.

"Nous avons fait nos devoirs et nous méritons quelque chose en retour."
Wouter Beke
Ministre flamand de la Santé

"À un moment donné, lorsque nous aurons progressé dans la campagne de vaccination, il sera difficile d'affirmer que la Flandre ne peut pas faire certaines concessions parce qu’il faut tenir compte de la situation de la Belgique francophone", déclarait ainsi Jan Jambon sur la VRT. Il a dit avoir prévenu ses "collègues francophones" lors du Codeco.  "Si nous devons attendre pour assouplir, il deviendra difficile de se défendre".

La ministre flamande de l’Emploi Hilde Crevits (CD&V ) et le ministre flamand de la Santé Wouter Beke (CD&V) soutiennent à fond leur ministre-président. "Les Flamands ne doivent pas être les victimes. Nous avons fait nos devoirs et nous méritons quelque chose en retour", a réclamé Wouter Beke dans le Standaard. Mais le Premier ministre ne partage pas cet avis.

45-75
ans
Pour les personnes âgées de 45 à 75 ans, la campagne de vaccination est plus avancée en Wallonie et à Bruxelles.

Lire les chiffres autrement

Selon Alexander De Croo (Open Vld), l’équation n’est pas si simple. Si l'on affine les données, on voit que la Flandre fait la course en tête pour les populations plus âgées. Mais pour les 45-75 ans, la campagne de vaccination est plus avancée dans les deux autres Régions. Pourquoi?

Les Bruxellois et Wallons appelés sur base de leur âge ou de leur(s) comorbidité(s) se montrant moins enclins que leurs homologues néerlandophones à se faire protéger contre le Covid, les doses sont administrées à ceux qui en veulent dans les autres catégories, donc chez les plus jeunes.

On sait aussi que Bruxelles a vacciné beaucoup de personnel soignant travaillant dans la capitale mais domicilié dans une autre Région.

Pour le Premier ministre, il faut plutôt se concentrer sur l'avancée de la campagne. Justement, la Belgique attend une livraison "record" de 900.000 doses cette semaine.

"C'est la course des escargots, mais on ne peut pas dire que les différences vont du simple au double."
Georges-Louis Bouchez
Président du MR

Jambon fâche les francophones

Les propos de Jan Jambon ont fait bondir les francophones. La ministre wallonne de la Santé Christie Morreale (PS) a lancé sur RTL-TVI que "le déconfinement passera par la Wallonie, Bruxelles et la Flandre, en même temps!"

"Ce n'est pas le bon angle", a grogné le ministre wallon des Pouvoirs locaux Christophe Collignon (PS) sur Bel-RTL, rappelant la petite taille du pays et donc les nombreux échanges. Il a également fait valoir que la Wallonie est la première concernant le taux de personnes ayant reçu leur deuxième dose de vaccin (8,6% de la population contre 8,1% en Flandre).

Georges-Louis Bouchez, président du MR, a estimé, sur LN24, que s'il devait y avoir des règles différentes, ce serait plutôt à l'échelle d'une ville ou d'une zone ciblée, pas par Région. "C'est la course des escargots, mais on ne peut pas dire que les différences vont du simple au double", a-t-il raillé. Concernant le manque d'intérêt pour la vaccination, "il faut analyser cela groupe par groupe, cibler les publics où c'est plus compliqué et faire de la pédagogie et de l'éducation."

"Communautariser la pandémie, c'est amoindrir nos forces communes pour la combattre. Le virus fait peu de cas de ces considérations politiques", a regretté Maxime Prévot, président du cdH, sur Twitter. "En faisant flèche de tout bois dans cette crise sanitaire, le nationalisme confirme que le repli sur soi et l'égoïsme sont ses seuls projets. Lamentable", a tweeté François De Smet, le président du DéFi.

Le résumé

  • La Flandre est en avance sur la Wallonie et Bruxelles pour l'injection d'une première dose de vaccin contre le Covid.
  • Jan Jambon propose donc de déconfiner la Flandre avant le reste de la Belgique.
  • Mais la Wallonie a administré proportionnellement plus de secondes doses que la Flandre, et Bruxelles s'avère meilleure que le Nord auprès des 45-74 ans.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés