L'AIEA n'inspectera pas Doel 1 et 2 avant début 2016

©Guy Puttemans

L’Agence internationale de l’énergie atomique ne pourra inspecter les réacteurs qu’en février 2016 au plus tôt.

Les inspecteurs de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA), qui doivent examiner tout réacteur nucléaire avant leur relance, ne pourront se rendre à Doel 1 et 2 qu’en février 2016 au plus tôt, indique ce mardi La Libre Belgique. Une tuile pour le gouvernement, qui comptait sur les deux réacteurs pour pallier toute menace de black out l’hiver prochain. A moins que l'exécutif ne décide de redémarrer les deux unités à l'arrêt sans passer par cet examen préalable.

Doel 1 et 2, mis en fonction en 1975, sont les plus vieux réacteurs du pays. Ils avaient été construits pour une durée de 30 à 40 ans, qui arrive à échéance cette année. La prolongation des deux réacteurs pour une durée de dix ans souhaitée par le gouvernement fait l'objet de nombreuses polémiques.

 

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés