Publicité

L'inflation progresse à 2,73% et dépasse l'indice-pivot

Il faut débourser 17,4% de plus qu'il y a un an pour payer l'électricité et 49,4% pour le gaz. ©Shutterstock

La hausse des prix de l'énergie est la principale cause de l'accélération de l'inflation en Belgique au mois d'août.

L'inflation a progressé en août de 2,27% à 2,73%, indique, ce lundi, l'office de statistiques Statbel. Elle s'élevait encore à 1,63% en juin. L'indice des prix à la consommation a progressé en août de 0,58 point tandis que l'indice santé lissé s'est établi à 109,57 points. L'indice-pivot pour la fonction publique et les allocations sociales est ainsi dépassé.

+17,15%
L'inflation de l'énergie atteint 17,15% en août, contre 14,66% en juillet et 10,80% en juin.

Sur base de l'indice santé, l'inflation est de 2,30%, contre 1,83% en juillet et 1,14% en juin, ajoute Statbel. La forte hausse de l'inflation ces derniers mois est due aux produits énergétiques, explique Statbel. Hors énergie, l'inflation s'affiche en hausse, à 1,40%, contre 1,13% en juillet et 0,91% en juin.

L'inflation sous-jacente, qui ne tient pas compte de l'évolution des prix des produits énergétiques et des produits alimentaires non transformés, s'est établie à 1,65%, contre 1,43% en juillet et 1,10% en juin.

Les prix de l'énergie en forte hausse

La hausse des prix de l'énergie est ainsi la principale cause de l'augmentation de l'inflation. L'inflation de l'énergie atteint 17,15% en août, contre 14,66% en juillet et 10,80% en juin. Il faut débourser 17,4% de plus qu'il y a un an pour payer l'électricité, un niveau jamais atteint.

La hausse atteint même +49,4% pour le gaz. Le prix du gasoil de chauffage, lissé sur 12 mois, a reculé de 13% en un an. Les carburants coûtent, eux, 15,4% de plus qu'il y a un an.

L'inflation des produits alimentaires (y compris les boissons alcoolisées) s'élève en août à -0,27%, celle des services a augmenté à 2,19% et celle des loyers à 2,29%.

L'indice des prix à la consommation s'élève, lui, à 112,83 points, en hausse de 0,58 point. L'indice santé a grimpé de 0,56 point, pour atteindre 112,74 points. L'indice santé lissé atteint 109,57 points en août, ce qui signifie que l'indice-pivot pour la fonction publique et les allocations sociales, fixé à 109,34 points, est dépassé. Les allocations sociales et les pensions seront en conséquence indexées de 2% en septembre. Les salaires du secteur public connaîtront la même augmentation en octobre. La dernière fois que l'indice-pivot a été dépassé remonte à février 2020. Le prochain indice-pivot est fixé à 111,53 points.

Gaz naturel, électricité, achat de véhicules, pain et céréales, chambres d'hôtels, boissons alcoolisées, sucre et autres produits sucrés, loyers privés et soins corporels sont les produits qui ont exercé le plus fort effet haussier en août. À l'inverse, les voyages à l'étranger et city trips, les billets d'avion et les fruits ont exercé un effet baissier.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés