La Belgique est redevenue aussi riche qu'avant la crise

©BELGA

Le PIB réel par habitant est repassé au-dessus de son niveau de 2008.

Huit ans. C’est le temps qu’il a fallu à l’économie belge pour récupérer la perte de richesse provoquée successivement par la crise financière de 2008-2009 et celle de l’euro de 2012-2013. Au 3e trimestre, le produit intérieur brut réel par habitant s’élevait à 9.111 euros, contre 9.092 euros au 1er trimestre de 2008 (prix de 2014). Le PIB désigne pour rappel le "gâteau" de richesse généré au cours d’une période par les facteurs de production de l’économie d’un pays. Le PIB réel est calculé en éliminant l’impact des hausses de prix. C’est la première fois depuis la Deuxième guerre mondiale qu’il a fallu à notre pays huit années pour se remettre de la crise économique.

8 ans
Il a fallu 8 ans à la Belgique pour se remettre de la crise financière.

Le retour actuel aux niveaux d’avant-crise se produit un peu plus rapidement en Belgique que dans la plupart des autres Etats de la zone euro. "L’Allemagne a bien travaillé, ce qui nous a aidés", signale Philippe Ledent, économiste chez ING.

La souplesse de la politique budgétaire aurait également contribué au redressement. Koen De Leus, chef économiste chez BNP Paribas Fortis, remarque que "le gouvernement, en Belgique, a moins épargné que dans la plupart des autres pays de la zone euro". Le redressement n’a cependant pas entièrement réparé les dégâts causés par les deux crises. Il est clair que l’état des finances publiques est pire qu’avant la crise. Tant le déficit budgétaire que la dette publique ont fortement augmenté depuis 2007. En outre, le pouvoir d’achat des ménages reste toujours inférieur à son niveau de 2008, principalement en raison de la faiblesse des taux d’intérêt, qui grève les revenus de l’épargne.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés