La Commission revoit la croissance de la Belgique à la baisse

©EPA

Ce jeudi, la Commission européenne a abaissé ses prévisions de croissance pour la Belgique mais aussi pour la zone euro, au premier semestre 2018. Chez nous, la croissance devrait être de 1,7% cette année et de 1,6% en 2019, contre 1,8% et 1,7%. L'inflation, qui avait atteint 2,2% en 2017, devrait quant à elle atteindre 1,9% en 2018 et 1,6% en 2019.

La copie a été revue et corrigée. Ce jeudi, la Commission européenne a annoncé de nouvelles prévisions de croissance, en 2018.

Pour la zone euro :

  • L'exécutif européen table désormais sur une croissance de 2,1% cette année, et non plus de 2,3% comme avancé le 3 mai dernier, lors de son évaluation de printemps.
La légère révision à la baisse par rapport au printemps traduit l'impact des tensions commerciales et de l'incertitude politique sur la confiance et la hausse des prix de l'énergie. Nos prévisions tablent sur une poursuite de l'expansion en 2018 et 2019, bien qu'il existe clairement un risque baissier, en cas de nouvelle escalade de mesures protectionnistes. Personne ne sort vainqueur d'une guerre commerciale: elle ne cause que des pertes.
Pierre Moscovici
Commissaire européen aux Affaires économiques

  • Les prix du pétrole eux, ont eu leur dernier mot sur l'inflation. Elle atteint cette année en moyenne 1,7% dans la zone euro, soit une hausse de 0,2% par rapport aux prévisions du printemps.

Pour la Belgique : 

  • La croissance est aussi revue à la baisse. Elle devrait être de 1,7% cette année, et non plus 1,8%. En 2019, la commission table sur 1,6% au lieu d'1,7%.

La Commission pointe "un ralentissement de la croissance des investissements du secteur privé et d'une baisse des stocks"

  • L'inflation, qui avait atteint 2,2% en 2017, devrait quant à elle atteindre 1,9% en 2018 et 1,6% en 2019. 

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content