Publicité

La Fédération Wallonie-Bruxelles promet un milliard d'euros supplémentaire pour rénover les écoles

Les ministres de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Frédéric Daerden, Caroline Désir, Bénédicte Linard, Valérie Glatigny et le ministre-président Pierre-Yves Jéholet sont tombés d'accord sur le budget 2022 dans la nuit de dimanche à lundi. ©Photo News

Les discussions autour du budget de la Fédération Wallonie-Bruxelles ont abouti. Le déficit pour 2022 sera réduit et passera sous le milliard d'euros.

Les ministres de la Fédération Wallonie-Bruxelles ont bouclé leur budget dans la nuit de dimanche à lundi. Le ministre du Budget, Frédéric Daerden (PS), a présenté l'accord en commission.

Des investissements importants seront consacrés aux bâtiments scolaires: un milliard d'euros sera ajouté en vue de leur rénovation au cours des 10 prochaines années, "avec un impact de zéro sur le budget de 2022. L'objectif est de pouvoir doter une structure de ce milliard, a priori le fond Écureuil revu et corrigé", selon Frédéric Daerden.

"On sort un milliard et il n'y a pas un cent dans le budget 2022", s'est étonné le député André Antoine (cdH). "Quel sera le rythme de décaissement? Et les coûts de couverture?"

"Globalement, sur les quelques années à venir, il y aura deux milliards investis dans les bâtiments scolaires."
Michel Daerden
Ministre du Budget de la Fédération Wallonie-Bruxelles

Dans le cadre du plan de relance et de résilience européen, 400 millions d'euros avaient déjà été dégagés pour des écoles souvent vétustes, mais qui doivent atteindre l'objectif de neutralité carbone en 2040.

"Globalement, sur les quelques années à venir, il y aura deux milliards investis dans les bâtiments scolaires" a expliqué le ministre Daerden, le "nouveau" milliard apporté bénéficiant "d'un effet de levier".

Refinancement de l'enseignement supérieur

Le refinancement de l'enseignement supérieur sera porté à 80 millions d'euros à l'horizon 2024, pour s'adapter au nombre croissant d'inscriptions. 27 millions seront utilisés pour couvrir les dégâts des inondations dans les infrastructures scolaires, culturelles, sportives, etc.

Plus de 275 millions d'euros sont aussi prévus pour le Pacte d'excellence. Les ministres compétents pour l'enseignement et les partenaires sociaux auront à discuter d'une enveloppe de 32 millions d'euros dans le cadre des accords sectoriels.

985 millions
d'euros
Grâce, notamment, à la croissance du PIB de 3% en 2022, le déficit pour l’année prochaine repassera en dessous du milliard d’euros, à 985 millions d’euros.

Dans le cadre du contrat de gestion de l'ONE, un refinancement de 30 millions d'euros est inscrit pour 2022.

Déficit sous le milliard d'euros

Grâce, notamment, à la croissance du PIB de 3% en 2022, le déficit pour l'année prochaine repassera en dessous du milliard d'euros, à 985 millions d'euros. Rappelons que les ressources financières de la Fédération proviennent, à 97%, des recettes fiscales venant de l'échelon fédéral.

"La dette à la fin de 2021 devrait atteindre une dizaine de milliards, soit 93% de nos recettes", a exposé le ministre Daerden, qui a répété: "Il n'y a pas de difficultés de financement. (...) Mais avec un milliard de déficits, si ça devait s'ajouter une année après l'autre, dans les années 2030 cela représenterait clairement une difficulté sur notre situation. Si les taux devaient flamber, cela devrait aussi poser des problèmes."

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés