Les entreprises scrutent le bout du tunnel

La perte moyenne de chiffre d’affaires est de 7% pour les grandes entreprises, mais ce chiffre monte à 50% pour les PME de moins de 50 travailleurs. ©BELGA

Les entreprises ont subi en mars une perte de chiffre d'affaires de 9% par rapport à la situation d'avant-crise, avec des écarts selon leur taille et leur activité.

La perte de chiffre d’affaires que subissent les entreprises belges du fait de la crise sanitaire a encore légèrement diminué, revenant de 10% en février à 9% en mars. C’est ce qui ressort de la nouvelle enquête de l’Economic risk management group (ERMG) réalisée au début de la semaine dernière, soit avant que les assouplissements prévus ne soient reportés par le Comité de concertation.

-91%
Les agences de voyages enregistrent toujours une perte de chiffre d'affaires de 91% par rapport à il y a un an.

L’enquête (la 19e depuis mars 2020) a été réalisée par les principales fédérations patronales auprès de leurs membres et elle est coordonnée par la Banque nationale de Belgique et la Fédération des entreprises de Belgique.

D'importants écarts

C'est la reprise de la plupart des professions de contact non médicales qui a conduit à la plus forte amélioration. Globalement, on observe des écarts importants selon la taille des entreprises. La perte moyenne de chiffre d’affaires est de 7% pour les grandes entreprises, mais ce chiffre monte à 50% pour les PME de moins de 50 travailleurs.

Au niveau sectoriel, la situation reste catastrophique pour les agences de voyages (-91%), les autocaristes (-81%), l’horeca (-78%) et l’événementiel (-73%).

-9%
Les entreprises envisagent de réduire leurs espaces de bureau de 9% en moyenne.

Les perspectives des entreprises se dégradent légèrement pour 2021 (-8%) et 2022 (-4%), tandis que les investissements sont annoncés en recul de 18% cette année et de 11% l’an prochain, sans doute parce que la crise sanitaire dure plus longtemps que prévu.

Ces résultats ne reflètent pas encore les nouvelles mesures restrictives qui seront probablement prises.

L'enquête révèle également que les entreprises prévoient de réduire leurs espaces de bureau – de 9% en moyenne – au cours des cinq prochaines années. C’est lié à une augmentation structurelle du télétravail. Ce pourcentage est plus élevé pour les grandes entreprises et pour les entreprises basées à Bruxelles, ainsi que pour les entreprises qui louent leurs espaces de bureau.

"Retirez votre préavis de grève et revenez à la table des négociations!"
Danny Van Assche
Unizo

L’appel de l’Unizo

Au vu des résultats de l’enquête, l’Unizo, qui représente les indépendants et les PME en Flandre, a réagi en dénonçant la grève programmée lundi prochain dans l’ensemble du secteur privé. Danny Van Assche, administrateur délégué de l’Unizo, lance un appel aux syndicats: "Sortez de vos tranchées, retirez votre préavis de grève et revenez à la table des négociations!"

Patrons et syndicats essaient depuis plusieurs semaines de s’accorder sur une nouvelle norme salariale pour les années 2021 et 2022.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés