Le coût de notre dette publique baisse d'un milliard d'euros

©REUTERS

La dette de l'État continue de progresser, mais son coût diminue grâce aux taux extrêmement bas.

Environ un milliard d'euros en moins seront nécessaires cette année afin de financer la dette publique. Cet argent sera intégralement utilisé afin de rembourser la dette, explique le Standaard.

L'Agence de la dette a calculé que 10,65 milliards d'euros seront dépensés pour s'acquitter des intérêts sur la dette de l'État. C'est 300 millions d'euros en moins que ce que le gouvernement avait initialement prévu, près d'un milliard d'euros en moins qu'en 2014 et même 1,7 milliard d'euros en moins qu'il y a trois ans.

Pourtant, le montant de la dette n'a pas diminué, que du contraire. Selon la Banque nationale, la somme des arriérés des autorités s'élève à 106,9% du PIB, soit 20 points de pour cent de plus qu'en 2007 (86,9%), avant la crise financière.

La Belgique profite en fait des taux très bas mis en place par la Banque centrale européenne, qui se répercutent sur les obligations de l'État.

  • Les chiffres de l'Agence de la dette ne sont pour le moment que des estimations, mais il ne devrait plus y avoir de gros changements.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés