Le gouvernement fédéral vient au secours de Skeyes

L'entreprise publique autonome en charge du trafic aérien en Belgique est mise en difficulté par la crise du coronavirus. ©Photo News

Une enveloppe de 60 millions d'euros a été débloquée afin d'éviter à Skeyes de se retrouver sans moyens financier à la suite de la crise du coronavirus.

Le conseil des ministres a dégagé vendredi une enveloppe de 60 millions d'euros afin d'éviter à Skeyes, l'entreprise publique autonome en charge du trafic aérien en Belgique, de se retrouver sans moyens financier à la suite de la crise du coronavirus.

"Suite à la crise, Skeyes fait face à une diminution très importante de son volume d'activités qui engendrera un déficit de trésorerie important. D'après les estimations actuelles, la trésorerie sera épuisée au quatrième trimestre 2020. Une aide financière de l'Etat est nécessaire dès le mois de juillet 2020 pour conserver un seuil de trésorerie suffisant pour assurer le bon fonctionnement de l'entreprise publique", indique un communiqué du ministre de la Mobilité, François Bellot (MR).

Le conseil des ministres a décidé d'avancer le paiement des redevances à charge du pouvoir fédéral, soit 15 millions d'euros et d'octroyer d'une dotation de 45 millions d'euros, dont 20 millions d'euros remboursables, ceci afin d'"assurer la pérennité opérationnelle et financière de l'entreprise publique en 2020 et pour assurer le paiement de la contribution de l'Etat belge à l'Agence Eurocontrol".

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés