Publicité

Le nombre de contrats à durée indéterminée à nouveau en hausse

Le nombre de nouveaux contrats à durée indéterminée conclus par les entreprises belges a retrouvé le même niveau qu'avant la crise du coronavirus, selon Acerta. ©@Scott Graham

La Belgique connaît un pic de nouveaux contrats à durée indéterminée, selon une enquête d'Acerta, preuve que le marché de l'emploi se remet de la crise du coronavirus.

Le nombre de nouveaux contrats à durée indéterminée conclus par les entreprises belges a retrouvé après l'été le même niveau qu'avant la crise du coronavirus, selon les données recueillies par Acerta auprès de 260.000 Belges actifs. Des chiffres qui "montrent que le marché de l'emploi se remet bien des répercussions du coronavirus", selon l'entreprise de services en ressources humaines.

-31%
Le flux entrant de travailleurs dans les grandes entreprises (de 200 à 500 collaborateurs) est encore inférieur à 2019 (-31%) et même à 2020 (-11%).

De janvier à août 2021, les employeurs et les travailleurs ont même été un peu plus nombreux (+1,7%) à signer un contrat de travail qu'au cours de la même période en 2019.

Toutefois, le flux entrant de travailleurs occupant un nouvel emploi ne s'est pas rétabli de la même manière partout, les résultats mesurés pour la Région de Bruxelles-Capitale restant inférieurs à ceux d'avant la crise du coronavirus, en diminution de 5,9% par rapport à la fin de l'été 2019.

La reprise du flux entrant de travailleurs vers de nouveaux emplois est la plus significative dans les plus petites entreprises. De leur côté, les grandes entreprises (de 200 à 500 collaborateurs) constituent le plus mauvais élève parmi les types d'entreprises: le flux entrant y est encore inférieur à 2019 (-31%) et même à 2020 (-11%).

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés