Le nombre de faillites en hausse de plus de 11% après 10 mois

La faillite de Thomas Cook Retail (500 emplois) constitue l'une des plus grandes faillites de l'année au niveau de l'emploi. ©REUTERS

Flandre et Wallonie affichent une hausse du nombre de faillites similaire: +16,9%. Bruxelles s'en sort mieux avec -1,7%.

Au cours des 10 premiers mois de l'année, 9.832 entreprises ont été déclarées en faillite, un nombre en augmentation de 11,4% par rapport à la même période de 2018, annonce le bureau d'informations commerciales Graydon. La hausse est la même en Flandre et en Wallonie (+16,9%): le nord du pays a connu 4.795 faillites jusqu'ici en 2019, le sud 2.434. A Bruxelles, on dénombre 2.563 faillites sur les 10 premiers mois de l'année (-1,7%).

"Alors qu'il ne reste que deux mois d'ici la fin de l'année, 2019 s'annonce comme une année record en termes de faillites. Les chiffres sont en ligne avec le niveau de l'année record 2013. Mais la hausse du nombre de faillites, qui dure depuis un certain temps, est due à plusieurs réformes législatives récentes", souligne Eric Van den Broele, spécialiste des faillites chez Graydon.

Désormais, les ASBL et les professions libérales peuvent être déclarées en faillite. En outre, plusieurs tribunaux s'attaquent au problème des entreprises dites fantômes, souligne Graydon.

Les sociétés qui ont mis la clef sous la porte depuis le début de l'année comptaient 17.970 emplois. La faillite de Thomas Cook Retail (500 emplois) constitue l'une des plus grandes faillites de l'année au niveau de l'emploi. S'agissant des secteurs, les entreprises qui ont déposé le bilan étaient avant tout actives dans l'horeca (1.727 faillites, +6,7%), la construction (1.724, +7,5%), le commerce de détail (1.100, + 6,1%) et le transport (427, +14,8%).

Sur le seul mois d'octobre, Graydon compte 1.042 faillites en Belgique, ce qui représente un recul de 15,5% par rapport à octobre 2018.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect