Les chefs d'entreprises retrouvent le moral

©Photo News

Le moral des entrepreneurs belges s'est nettement redressé en juin, montre le baromètre de la BNB. Celui de leurs homologues allemands n'a jamais autant rebondi.

La confiance des chefs d'entreprise s'est sensiblement redressée en juin, selon le baromètre de la Banque nationale de Belgique. La courbe synthétique globale qui mesure cette tendance est ainsi passée de -34,4 en mai à -22,9 pour ce mois de juin, après être tombée à un plus bas de -36,1 en avril. L'évolution au cours des deux derniers mois a ainsi permis de regagner près de 40% des pertes cumulées sur cette période, souligne la BNB.

"L'amélioration déjà observée en mai pour les prévisions à un horizon de trois mois se renforce et se reflète ce mois-ci dans l'appréciation de la situation actuelle."
Banque nationale de Belgique

Le climat des affaires s'est le plus vivement raffermi dans les services aux entreprises, qui avaient été les plus durement touchés par la crise du Covid-19. "Dans le commerce, la reprise, certes bien visible, est plus progressive, à la fois en termes de timing et de vigueur." Si le moral des chefs d'entreprise s'est aussi nettement redressé dans la construction, cette progression a en revanche été plus modérée ce mois-ci dans l'industrie manufacturière, explique la BNB qui conclut que "l'amélioration déjà observée en mai pour les prévisions à un horizon de trois mois se renforce et se reflète ce mois-ci dans l'appréciation de la situation actuelle".

Situation similaire en Allemagne

En Allemagne aussi, l'indice IFO mesurant la confiance des entrepreneurs a enregistré en juin sa plus forte amélioration jamais observée, rebondissant davantage que prévu à 86,2 ce mois-ci contre 79,7 (chiffre révisé) en mai. L'économiste de l'institut éponyme qui publie cet indice estime même que la première économie d'Europe pourrait renouer avec la croissance au troisième trimestre.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés