Les faillites font du yoyo

Actuellement, 13,7% des entreprises déclarées en faillites ont plus de 25 ans. ©Photo News

En avril, les faillites ont rebondi de 44% sur un an après une baisse de 34% au mois de mars. Depuis le début de l'année, la baisse est de 35%.

Graydon a dénombré 488 faillites au mois d'avril, soit une hausse de 44% par rapport à avril 2020, en plein premier confinement. Cette tendance contraste avec celle du mois de mars lorsque le nombre des faillites avaient diminué de 34% sur un an. Ce mouvement de yoyo s'explique par le moratoire sur les faillites intervenu à partir de fin mars 2020, au début de la crise sanitaire.

Par contre, si on considère les quatre premiers mois de l'année, 2021 s'inscrit en baisse de 35% par rapport à 2020. Avec 2.135 faillites depuis le début de l'année, c'est le chiffre le plus bas depuis le début du siècle, selon Graydon.

Une tendance marquante est l'ancienneté plus importante des entreprises déclarées en faillite.
Graydon

Une tendance marquante est l'ancienneté plus importante des entreprises déclarées en faillite. Actuellement, 13,7% des entreprises déclarées en faillites ont plus de 25 ans. Le phénomène est surtout présent à Bruxelles où 17,7% des faillites concernent des entreprises de plus de 25 ans, contre 9,7% seulement en avril 2020. En Wallonie, les entreprises de plus de 25 ans représentent 16% des faillites contre 10% il y a un an. C'est moins le cas en Flandre avec 12% de faillites d'entreprises de plus de 25 ans contre 11% il y a un an.

La plus grosse faillite depuis le début de l'année concerne Lassie-5, un magasin de vêtements établi à Saint-Nicolas (province d'Anvers) où 401 emplois sont menacés.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés