Les investisseurs belges restent pessimistes à court terme

©BLOOMBERG NEWS

Nouveau coup de froid pour le baromètre de l’investisseur d’ING.

C'est un nouveau coup de froid pour le baromètre de l’investisseur d’ING, qui est tombé à 95 points en juin contre 97 points le mois précédent. "Cette évolution n’est en fait pas une surprise, dans un contexte économique restant fragile et marqué par de nombreux risques économiques et politiques", souligne l’économiste Philippe Ledent. Selon lui, la perspective d’une baisse de taux aux USA est la reconnaissance d’une faible croissance économique à venir.

Parmi les investisseurs interrogés, 33% pensent que la situation économique va se dégrader en Belgique dans les 3 prochains mois. Ils sont autant à se montrer sceptiques sur les perspectives boursières. Ce qui les rend indécis. Plus d’un tiers des investisseurs (39%) considèrent que ce n’est ni le bon moment, ni le mauvais moment d’investir dans des secteurs à risque.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect