Les licenciements ont diminué de 15% avec le Covid-19

Les entreprises ont moins licencié ces derniers mois mais les licenciements de masse, comme chez Swissport Belgium, sont annoncés. ©BELGAIMAGE

La crise du coronavirus a fortement impacté les entreprises. Mais les conséquences ne se marquent pas encore dans les chiffres des licenciements.

"Le coronavirus a inévitablement un impact sur les contrats entre employeurs et travailleurs", constate Olivier Marcq, juriste chez Acerta. Actuellement pourtant, l'impact n'est pas encore celui qu'on craint. En pleine période de pandémie, il y a eu jusqu'à 15 % de licenciements en moins par rapport à la même période en 2019, selon le groupe de service RH. Précisément: 12,5% de licenciements de moins en mars, 15,6 % de baisse en avril,  et en mai, la diminution était de 12,7%.

Le chômage temporaire privilégié

L’étude d’Acerta, basée sur échantillon de quelque 32.000 employeurs du secteur privé, indique que les patrons ont préféré recourir à d’autres solutions, comme le chômage temporaire, prolongé jusqu’au 31 août 2020. "Cette solution leur donne du répit." Mais elle ne suffit pas. Les patrons "cherchent également d’autres moyens d’économiser des frais pour surmonter la crise. Ils adhèrent au congé parental Corona. Ils envisagent l’option de réduire le temps de travail hebdomadaire. Ils étudient la possibilité de  partager des travailleurs, dans un système d’employeurs multiples. Ils cherchent des moyens de conserver leur personnel, mais en suspendant le coût", indique encore Olivier Marcq.

"Les employeurs cherchent des moyens de conserver leur personnel, mais en suspendant le coût."
Olivier Marcq
Acerta

Pourtant, les annonces sont là: D'Ieteren, Swissport... Les chiffres ne montrent donc pas encore grand chose des conséquences de la pandémie sur l'emploi. Là où ça va mal, les plans sont en préparation et des négociations en cours. Néanmoins, les chiffres de mai indiquent déjà un net regain de décisions de rupture de contrat prises par l'employeur : 29% contre 20,8% un an plus tôt.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés