Les prix en Belgique sous contrôle

Les prix se sont stabilisés au 3e trimestre en Belgique, et l'écart d'inflation avec les pays limitrophes joue en notre faveur.

L’Observatoire des prix (ICN) vient de publier son troisième rapport trimestriel 2013. L'Observatoire y analyse la stabilisation de l'inflation au troisième trimestre 2013 ainsi que l'écart d'inflation avec les pays voisins en faveur de la Belgique.

Ainsi, l'inflation totale s'est stabilisée en moyenne à 1,2 % en Belgique au 3e trimestre. Chez nos principaux voisins (Allemagne, France et Pays-Bas), elle a augmenté pour atteindre, en moyenne, 1,5 %.


Merci à qui ? A l’énergie!

  • En Belgique, la contribution négative des produits énergétiques (électricité, gaz naturel, carburants et mazout de chauffage) à l'inflation totale s'est quelque peu réduite au troisième trimestre pour atteindre 0,5 point de pourcentage.

  • En raison de l'appréciation de l'euro par rapport au dollar, le cours du pétrole exprimé en euros a affiché un recul de 4,2 % sur un an (contre 6,9 % au deuxième trimestre), de sorte que l’inflation pour les carburants (-4,6 % contre -5,5 % au deuxième trimestre) et le mazout de chauffage (-5,3 % contre -7,7 % au deuxième trimestre) a également été moins prononcée.

  • Par rapport au trimestre correspondant en 2012, les prix de l'électricité accusent une baisse de 1,0 % (tout comme au trimestre précédent). L'impact du recul des prix de la composante énergétique sur une base annuelle (-10,9 %) a été presque entièrement compensé par la hausse des tarifs de réseaux (+5,9 %).

  • Les prix à la consommation du gaz naturel ont quant à eux baissé de 9,5 % en glissement annuel (contre un recul de 9,2 % au deuxième trimestre) en raison de la diminution du coût de la composante énergétique (-14 %) et de la quasi-stabilisation des tarifs de réseaux.

 

 

Courant et gaz à tous les étages

  • Tous les produits énergétiques ont contribué à l'écart d'inflation énergétique en faveur de la Belgique, mais l'électricité et le gaz ont apporté la plus forte contribution.

 

  • Les derniers chiffres de la Creg, l'autorité de régulation fédérale des marchés du gaz et de l' électricité, montrent que le prix de l'électricité et le prix du gaz en Belgique étaient, en moyenne, respectivement 4,0 % et 3,7 % moins élevés en septembre 2013 par rapport à nos principaux voisins.

 

Le caddy moins cher

  • Le rythme de progression des prix des produits alimentaires transformés s'est ralenti au trimestre dernier pour atteindre 3,1 % en moyenne. Seules les catégories des boissons alcoolisées (accises plus élevées) et des huiles et graisses ont connu une accélération de l'inflation. Dans les pays voisins, l'inflation de ce groupe a augmenté pour s'établir à 2,8 % en moyenne (contre 2,0 % au trimestre précédent).

 

  • Après un pic de l’inflation au deuxième trimestre 2013 (+6,8 %), le rythme de progression des prix des produits alimentaires non transformés s'est ralenti au cours du trimestre écoulé pour atteindre en moyenne 4,4 %. Ce ralentissement de l'inflation résulte des variations de prix moins prononcées des fruits, des légumes et du poisson. Nos voisins ont également connu un ralentissement de l'inflation pour ce groupe de produits.

 

Le Belge tient à ses loisirs...

  • Contrairement aux catégories précédentes, l'inflation des services en Belgique a, quant à elle, grimpé à 1,9 % au troisième trimestre 2013 (contre 1,7 % au deuxième trimestre), principalement à cause des catégories "voyages et communications".

  • Ce groupe de produits a apporté la principale contribution à l'inflation totale (0,8 point de pourcentage), notamment en raison de son poids élevé dans le panier de consommation (près de 40 %). Il en va de même chez nos voisins où le rythme de progression des prix des services s'est accéléré, mais le taux d'inflation y est resté moins élevé qu'en Belgique. 

 

... et à son petit confort

Enfin, l'inflation des biens industriels non énergétiques (produits pharmaceutiques, habillement, équipements sportifs, fleurs et plantes, journaux, appareils électriques, ...) s'est élevée à 0,9 % en Belgique, au troisième trimestre 2013 (contre 0,8 % au deuxième trimestre). Par contre, elle s'est ralentie dans les pays voisins pour atteindre 0,5 % en moyenne.

 

Express

L’Institut des Comptes nationaux (ICN) est chargé depuis déjà quinze ans d’établir les comptes nationaux et régionaux, les comptes des administrations publiques, les statistiques du commerce extérieur, les tableaux des entrées et des sorties ainsi que les prévisions économiques nécessaires à la rédaction du budget économique.

La loi modifiant la loi du 21 décembre 1994 portant des dispositions sociales et diverses (publiée au Moniteur belge du 30 avril 2009), étend les missions de l’ICN à l’analyse et à l’observation des prix.

Et que dit le Bureau du Plan?

Le Bureau fédéral du Plan n'a pas modifié ses prévisions d'inflation pour cette année et l'année prochaine, ressort-il mardi de sa mise à jour mensuelle.

Selon l'organisme fédéral, l'inflation ne devrait plus dépasser 1% cette année alors que dès janvier prochain, elle devrait repasser à 1,09%.

Quant au prochain dépassement de l'indice-pivot, il devrait avoir lieu en juin 2014.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés