Où serons-nous dans 30 ans?

©saskia vanderstichele

Petit exercice prospectif à l'occasion des 30 ans de l'indice boursier Bel 20.

En temps normaux (hors Covid), on aurait fêté cela autour d'un gros gâteau d'anniversaire avec un verre de champagne à la main. Lundi dernier, c'est un webinaire qui fut organisé pour célébrer les 30 ans de l'indice Bel 20, alors que quelques minutes auparavant, la cloche boursière avait retenti pour l'entrée des actions Melexis et Elia dans notre indice national. Pour l'occasion, le patron d'Euronext, Vincent Van Dessel avait invité Bruno Colmant, le CEO de la Banque Degroof Petercam, à prendre la parole. Deux anniversaires pour le prix d'un puisque la banque qu’il dirige fête cette année ses 150 ans. Celui qui a présidé Euronext Brussels de 2007 à 2009 a d'emblée rendu hommage à Jean Peterbroeck, cofondateur de la société Petercam mais aussi créateur de l'indice Bel 20 en 1991 alors qu'il présidait la Bourse de Bruxelles. Le Baron Jean Peterbroeck aurait sans doute été fier de son "bébé", lui qui est décédé en 2011, quelques semaines seulement après avoir fêté les 20 ans du Bel 20. Mais où en sera l'indice phare de la Bourse de Bruxelles d'ici 10 ans, 20 ans voire même 30 ans? C'était la question finale, et un peu piège avouons-le, posée par Vincent Van Dessel à Bruno Colmant. "J’espère que je vivrai encore dans 30 ans", a glissé ce dernier en esquissant un petit sourire (si nos calculs sont bons, il aura alors 90 ans ou presque...). Pour le CEO de Degroof Petercam, on connaîtra peut-être à l'avenir un Bel 25 avec 25 actions vedettes, voire même un Bel 30. Tout dépendra en fait de la capacité de la Belgique à se développer et à pouvoir accueillir de nouveaux champions nationaux. Et surtout à les garder sur son territoire...

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés