Publicité
Publicité
Publicité

Pas d'urgence à vendre des actifs pour réduire la dette, selon le FMI

Le gouvernement de Charles Michel a pris la bonne direction, souligne le FMI, qui ne veut plus la peau de l’indexation tant que les salaires ne mettent pas à mal la compétitivité. Concernant la dette belge, le FMI estime qu'il n'est pas urgent de vendre des actifs, étant donné l'environnement de taux bas.