PS: Régler la crise pour fermer la poste aux spéculateurs

Elio Di Rupo souligne l'importance d'aboutir à un accord pour éviter que l'incertitude ne fragilise la Belgique.

Le PS a appelé vendredi à régler la crise politique que traverse la Belgique afin de ne pas donner un prétexte aux spéculateurs pour attaquer la stabilité financière de ce pays de la zone euro. "Plusieurs pays européens rencontrent des difficultés financières. La Belgique n'a aucune raison objective d'être assimilée à ces pays mais il ne faudrait pas que la persistance des incertitudes politiques fragilise notre pays", a déclaré dans un communiqué le PS.

"A la lumière de ces éléments, Elio Di Rupo, le président du PS, estime qu'il est urgent d’aboutir à un accord institutionnel permettant d'ouvrir la voie à la constitution d'un gouvernement fédéral dont notre pays a besoin", ajoute le communiqué du PS.

Le ministre des Finances Didier Reynders s'est voulu rassurant en soulignant que le budget est "dans les clous" et la dette "plus faible" que prévu en début d'année.

Vendredi, l'écart entre le taux des obligations belges à 10 ans et le taux allemand, la référence dans la zone euro, n'enregistrait pas de hausse significative, à 3,649% peu après 16H00 GMT.

 

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés