Que va devenir l'armée belge? 4 scénarios

©BELGA

De nouveaux avions de combat entrent dans les plans d'investissement de l'armée. Et quoi d'autre?

Tous les projets actuels de réforme de l'armée font référence à l'achat de nouveaux avions de combats, selon De Standaard et Het Belang Van Limburg, qui ont pu se pencher sur les différents plans sur la table.

Il y aurait quatre scénarios de réforme de l'armée sur la table, selon Het Belang Van Limburg. Tous les plans font référence à l'achat de nouveaux avions de combat destinés à remplacer les F-16 vieillissants, ainsi qu'à l'acquisition d'une troisième frégate pour la marine. Le nombre de militaires varie quant à lui entre 18.000 et 27.000.

Le scénario le plus ambitieux affiche des dépenses à la hausse, même si le nombre de soldats serait revu à la baisse. Concernant les nouveaux avions de combat, leur nombre pourrait baisser progressivement, mais le coût du remplacement reste élevé, particulièrement si le F-35 succède au F-16.

Combien de militaires? A quel prix? Un prix a été déterminé pour chaque scénario. Dans le scénario le plus ambitieux, le budget de la Défense s'élève à 1,6% du produit intérieur brut (actuellement à 0,9% du PIB). Il prévoit 27.000 militaires (31.000 actuellement), l'achat de 44 nouveaux avions de combats et de 3 avions militaires de transport et de ravitaillement MRTT. Le scénario minimal prévoit un budget de 1,1% du PIB, 18.000 militaires et 30 avions de chasse.

Selon le Standaard, cinq autres plans sont également envisagés, qui comprendraient l'achat de drones, une nouvelle frégate, des investissements dans la cyberdéfense mais aussi la capacité de cyber offensive, la collecte de renseignements par satellite et de nouveaux avions de combats.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés