Services gratuits aux jeunes entreprises

©Photo News

La Région bruxelloise boucle la simplification de ses aides aux entreprises grâce à des formules d’accompagnement sur mesure alimentées par le know how du secteur privé.

C’est la touche finale à l’opération de rationalisation et de simplification de l’aide bruxelloise aux entreprises. À la rentrée prochaine, les candidats entrepreneurs ou les entrepreneurs dont le projet est en phase de croissance pourront faire appel à deux "business pass" via une simple inscription sur le site internet mybusinesspass.brussels, animé par hub.brussels et le point de contact 1819. Il s’agit d’un "package intégré de services adaptés aux étapes de vie d’une entreprise", annonce Didier Gosuin (DéFI), ministre bruxellois de l’Économie.

Pas moins de 26 acteurs publics et privés sont associés à cette offre entièrement gratuite dont quelques poids lourds comme EY, KPMG ou Deloitte. Le Barreau de Bruxelles est également de la partie pour le volet juridique des conseils qui seront délivrés ou encore la Chambre belge des comptables pour le volet gestion. Le réseau BeAngels, Actiris, finance.brussels sont également partie prenante. Les acteurs privés mettent des heures de consultance à disposition, ce qui leur offre un contact direct avec des clients potentiels. Du win win en somme.

Account managers

• Le premier pass, baptisé Fly Pass, s’adresse "aux entrepreneurs avec un projet en phase de démarrage ou une entreprise de moins de trois ans à Bruxelles". Il se décline en trois formules.

• Le pass Omni permet d’entrer dans un écosystème de soutien, d’être informé de manière proactive des services offerts en Région bruxelloise et d’accéder de manière privilégiée à certains outils d’accompagnement.

• Le pass Flexi ouvre l’entrepreneur qui est déjà accompagné par la Région à "un accès exclusif à des activités principalement collectives, répondant à des besoins spécifiques". Il s’agit de coaching avec des avocats, des comptables ou des experts en gestion.

• La formule Maxi, enfin, est destinée aux entreprises prometteuses de plus de trois ans. Après sélection, les projets disposent ici des services d’un account manager qui suivra les plans de croissance de l’entreprise durant deux ans. Un pool de consultants privés est mis à disposition alors que l’organe bruxellois d’implantation d’entreprises Cityde offre des locaux à loyer réduits dans le cadre de ce pass. Un appui à l’exportation est également prévu.

• Le pass Sail s’adresse quant à lui aux PME bruxelloises en croissance de trois ans au moins occupant minimum trois ETP. Là encore, un accompagnement personnalisé est offert avec à la clé, un accès aux futures aides régionales à la croissance.

• Deux autres pass, pour les entreprises en difficulté et les entrepreneurs souhaitant céder leurs activités seront activés en 2019. Le site mybusinesspass.brussels est actif depuis mardi.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content