mon argent

Six communes augmentent leur précompte immobilier en 2021

©ANP XTRA

Seules 6 communes sur les 581 que compte la Belgique ont augmenté leurs additionnels au précompte immobilier en 2021. Lesquelles?

Comme chaque année, les propriétaires belges devront payer leur taxe foncière, plus connue sous le nom de précompte immobilier (PRI). Et comme chaque année, le revenu cadastral, qui sert de base au calcul de l’IPP, est indexé, ce qui fait inévitablement grimper le montant que vous payez. En plus de cette indexation, certaines communes augmentent, elles aussi, leurs additionnels au précompte immobilier. Mais cette année seules 6 communes ont décidé de revoir à la hausse leurs additionnels, contre 68 en 2020. Une seule a, au contraire, procédé à une diminution.

"Ce faible nombre de communes augmentant leurs centimes additionnels au PRI est uniquement dû à la crise actuelle."
Aurélien Bortolotti
Avocat fiscaliste

"Ce faible nombre de communes augmentant leurs centimes additionnels au PRI est, selon moi, uniquement dû à la crise actuelle", estime l’avocat fiscaliste spécialisé en la matière, Aurélien Bortolotti.

Quelles communes?

Au total, une commune bruxelloise, une wallonne et quatre flamandes augmentent leur imposition immobilière.

C’est la commune d’Haecht qui est sur la première marche du podium, ses additionnels au PRI passant de 756 en 2020 à 850 cette année (+12,43%). Elle est suivie par Anderlecht, où ils s’élèvent désormais à 3.250 contre 3.000 en 2020 (+8,33%).

Zwijndrecht, Quiévrain, Schelle et Baarle-Hertog sont les autres localités qui procèdent à une hausse de leurs additionnels au précompte immobilier. C’est donc en Flandre que le plus grand nombre de communes augmentent leurs additionnels. "Cela s’explique par le fait que les communes flamandes prélèvent, à la base, de faibles centimes additionnels", explique l’avocat.

De l’autre côté du tableau, la commune wallonne de Merbes-le-Château a diminué quelque peu ses additionnels au PRI de 2.750 en 2020 à 2.700 cette année (-1,81%). "C’est certainement pour compenser l’indexation annuelle du revenu cadastral, car en Région wallonne, si les communes diminuent leurs additionnels au PRI, elles sont sanctionnées par le Fonds des communes", pointe Aurélien Bortolotti.

+10% sur 10 ans en Région bruxelloise

Parmi les trois Régions du pays, ce sont les communes bruxelloises où le taux moyen des centimes additionnels communaux au PRI a le plus augmenté en 10 ans (2011-2021), puisqu’il est passé de 2.750 à 3.020, soit une hausse de 9,82%. En compensation de cette hausse du PRI dans la capitale, dont l’objectif est essentiellement de taxer les investisseurs, certaines communes octroient des primes (45 euros à Ixelles, 40 euros à Anderlecht...). En outre, la Région bruxelloise a mis en place la prime BE HOME (132 euros en 2021) pour les propriétaires occupants afin de compenser la hausse des centimes additionnels de l'agglomération bruxelloise consécutive à la réforme fiscale liée à la précédente législature.

En Région flamande, le taux moyen des additionnels communaux au PRI a augmenté de 5,48% sur la même période (de 2.682 à 2.829), contre 3,23% en Wallonie (de 2.511 à 2.592).

En chiffres

Nous avons calculé le précompte immobilier pour un couple sans enfant sur base du même revenu cadastral indexé résidant à Anderlecht (Région bruxelloise), à Quiévrain (Région wallonne) et à Haecht (Région flamande), sans prendre en compte les réductions éventuelles (prime BE HOME à Bruxelles, etc.).

1,863
coefficient d'indexation
C'est le coefficient d'indexation 2021 du revenu cadastral des biens immobiliers.

À Anderlecht, où les centimes additionnels s’élèvent à 3.250, avec un revenu cadastral (RC) de 1.000 euros, indexé 1.863 euros, le ménage devra payer 1.010,56 euros de PRI cette année (contre 944,97 euros en 2020). Sur ce montant, 23,29 euros rentrent dans les poches de la Région bruxelloise, 230,34 euros sont pour l’agglomération et 756,93 euros reviennent à la commune.

Si le même couple était propriétaire à Quiévrain, où les additionnels sont fixés à 2.900, le précompte immobilier s’établirait à 1.150,05 euros (1.108,12 euros en 2020): 675,41 euros pour la commune, 441,35 euros pour la province du Hainaut et 23,29 euros pour la Région wallonne.

"Les communes prélèvent un montant astronomique, car c’est une de leurs seules sources de revenu."
Aurélien Bortolotti
Avocat fiscaliste

À Haecht, où les centimes additionnels s’élèvent à 850, le ménage devrait s’acquitter de 829,22 euros de PRI (contre 754,05 l’an dernier). La Région flamande prélèverait 73,96 euros, la province du Brabant flamant 126,6 euros et la commune de Haecht 628,66 euros.

"Les communes et les provinces (l’agglomération pour Bruxelles, NDLR) fixent elles-mêmes leurs centimes additionnels au précompte immobilier. Ce sont les communes qui reçoivent la plus grosse partie, elles prélèvent un montant astronomique, car c’est une de leurs seules sources de revenu", explique l’avocat fiscaliste.

Le résumé

  • Six communes augmentent leurs centimes additionnels au précompte immobilier en 2021.
  • Un nombre peu élevé par rapport à 2020 (68 communes), s'expliquant par la crise sanitaire actuelle.
  • Parmi ces 6 communes, quatre se trouvent en Flandre, une à Bruxelles et une en Wallonie.
  • Avec pour conséquence pour les propriétaires y résidants de voir la facture fiscale de leur précompte immobilier grimper.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés