Thierry Bodson proposé comme régent à la BNB

©BELGA

Cinq nouvelles têtes sont appelées à intégrer le Conseil de régence de la Banque nationale de Belgique (BNB).

Il y a du changement en vue au sein du conseil de régence de la Banque nationale de Belgique (BNB) dans le cadre de l'assemblée générale qui se tiendra le lundi 17 mai.

Thierry Bodson, le président de la FGTB, devrait occuper le siège qui avait été laissé vacant lors du départ de Robert Vertenueil.

C'est ainsi que le nom de Thierry Bodson, le président de la FGTB, est proposé pour occuper le siège qui avait été laissé vacant lors du départ de Robert Vertenueil. À la suite de ce départ, il n'y avait plus qu'un seul syndicaliste, Marc Leemans (CSC), qui siégeait au sein du conseil. Le mandat de Marc Leemans devrait être prolongé à l'occasion de l'assemblée du 17 mai tout comme celui de Pieter Timmermans de la Fédération des entreprises de Belgique (FEB).

Parmi les autres mandats, Georges Van Keerberghen du Boerenbond devrait remplacer Pieter Verhelst, lui aussi du Boerenbond.

Viennent ensuite les mandats sur proposition du ministre des Finances selon une répartition entre les partis du gouvernement.

C'est ainsi que le parti socialiste flamand propose le nom de Helga Coppen du Sociaal-Economische Raad van Vlaanderen (SERV) pour remplacer Marjan Maes, professeur-chercheur à la KU Leuven.

Écolo propose le nom de Géraldine Thiry, docteur en économie, chargée de cours à l'ICHEC Brussels Management School, pour remplacer Fabienne Bister, administratrice de sociétés, dont le mandat arrive à échéance. Elle avait été nommée à l'époque sur le quota libéral francophone.

Enfin, sur proposition du PS, Louise Fromont, chercheuse à l’ULB, est appelée à remplacer Christophe Soil, ancien directeur général de perspective.brussels et actuel directeur de cabinet du ministre du Travail et de l'Économie Pierre-Yves Dermagne. Son mandat s'était achevé en octobre dernier.

Le Conseil de régence est un cénacle où l'on procède à des échanges de vues sur les questions générales relatives à la Banque nationale et à la situation économique. Il se compose du gouverneur de la BNB, des directeurs et de quatorze régents. Ce conseil, qui s'est davantage féminisé au cours des dernières années, est actuellement présidé par Claire Tillekaerts.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés